Russie
URL courte
16360
S'abonner

Le Président turc, qui s’est endormi hier pendant une conférence de presse à Kiev à l’issue de sa rencontre avec le Président d’Ukraine, s’est réveillé pour répéter une nouvelle fois que la Turquie ne reconnaissait pas l’«annexion» de la Crimée, ce qui ne changera pas le statut de la péninsule, selon un sénateur russe.

Le sénateur russe Alekseï Pouchkov a déclaré que le statut de la Crimée ne changerait pas, indépendamment de savoir si le Président turc Recep Tayyip Erdogan reconnaît ou non son appartenance à la Russie.

«Erdogan a beau reconnaître ou non l'appartenance de la Crimée à la Russie, cela ne changera pas le statut de la Crimée. Il le sait et conte fleurette à Porochenko», a-t-il communiqué via Twitter.

Lundi, Recept Tayyip Erdogan a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue ukrainien Piotr Porochenko que la Turquie soutenait la souveraineté de l'Ukraine et ne reconnaissait pas l'«annexion illégale» de la Crimée.

La Crimée est redevenue russe après la tenue du référendum du 16 mars 2014, au cours duquel plus de 96% des habitants de la péninsule se sont prononcés pour la réunification avec la Russie.

Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'État de février 2014 en Ukraine.

Lire aussi:

Le gouvernement de la Crimée trouve absurdes les nouvelles accusations de Kiev
Crimée, Kosovo: le Président tchèque dénonce le «double standard»
Moscou sur la situation en Catalogne: c'est l'Europe qui veut nous parler de la Crimée?
Un million de Français sont actuellement porteurs du virus, estime Olivier Véran
Tags:
statut, référendum en Crimée (2014), Alexeï Pouchkov, Recep Tayyip Erdogan, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook