Russie
URL courte
1190
S'abonner

La carlingue de l’hélicoptère russe Mi-8, qui s’était écrasé aux alentours de Svalbard (Spitzbergen), a été remontée à la surface, mais les sauveteurs n’ont pas retrouvé les corps des membres de l’équipage.

Un groupe de secouristes du ministère russe des Situations d'urgence, arrivés dans la zone du crash de l'hélicoptère russe Mi-8 au large de l'archipel de Svalbard, a réussi à remonter à la surface la carlingue de l'hélicoptère, sans toutefois retrouver les corps des membres de l'équipage, a affirmé à Sputnik le consul général de la Russie à Barentsburg, Viatcheslav Nikolaïev.

À l'en croire, les sauveteurs comptait également remonter la queue de l'hélicoptère du fond de la mer de Barents, où devrait se trouver la boîte noire.

«Pour le moment, il est difficile de dire si on a déjà remonté la queue ou pas», a souligné l'ambassadeur.

L'hélicoptère russe Mil Mi-8, ayant à son bord cinq membres d'équipage et trois collaborateurs de l'Institut de recherche sur l'Arctique et l'Antarctique, a décollé le 26 octobre du village de Piramiden qui abrite un campement russe et une communauté minière. Vers 15h35, heure locale, les services de secours norvégiens ont reçu un message selon lequel l'hélicoptère avait disparu et se serait écrasé.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
Spitzberg, Barentsbourg, crash d'hélicoptère, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik