Russie
URL courte
431532
S'abonner

Mort en héros près de Palmyre au printemps 2016, cet aviateur russe, Alexandre Prokhorenko a bouleversé par son exploit non seulement ses compatriotes, mais également les citoyens des pays occidentaux, dont les Français. Ce samedi, un monument en son honneur a été inauguré dans sa ville natale d’Orenbourg.

Si c'est au prix de sa vie que ce jeune officier russe Alexandre Prokhorenko a éliminé des terroristes aux abords de Palmyre en 2016, son exploit est désormais immortalisé par un monument érigé en son honneur.

De nombreuses personnes ont assisté à l'inauguration du monument qui a été élevé dans la ville natale de Prokhorenko, à Orenbourg. D'après le gouverneur de la région d'Orenbourg Yuri Berg, c'est un événement remarquable pas seulement pour la Russie, mais pour tout le reste du monde.

«Ayant accompli son exploit, Alexandre Prokhorenko est décédé, mais il continue à rester dans nos rangs. Des milliers de gars au sein des écoles militaires, des écoles, des clubs militaires et patriotiques, tirent des leçons de cet exploit», a déclaré Mikhaïl Babitch, représentant plénipotentiaire du Président de la Fédération de Russie dans le District Fédéral Provoljskii.

L'histoire de l'aviateur russe a frappé la conscience de nombreuses personnes en Occident. Ainsi, par exemple, plusieurs couples français ont «décoré» le héros en ayant remis des médailles gagnées auparavant par des membres de leurs familles à la veuve et aux parents du jeune officier russe Alexandre Prokhorenko. Les retraités Jean-Claude et Micheline Magué, un couple de la ville de Florensac dans la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, leur avaient offert des médailles de la Seconde Guerre mondiale. Inspiré par le geste du couple Magué, le Français Daniel Couture, ainsi que la famille de Floch, ont suivi leur exemple.

Alexandre Prokhorenko, 25 ans, était marié et attendait la naissance de son premier enfant. Il faisait partie des meilleurs militaires russes du Service des opérations spéciales (Spetsnaz). Près de Palmyre, le jeune homme était chargé de définir les cibles terroristes au sol pour aiguiller les avions de chasse.

Encerclé par des terroristes, le 17 mars 2016, il a pris une décision qui ne fait pas partie de l'apprentissage que l'on donne habituellement aux militaires. Alexandre Prokhorenko a commandé un bombardement aérien sur sa position. La frappe a été réalisée et les terroristes ont été éliminés, au prix de sa vie.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
L’ex-Monsieur Brexit inquiet d’une sortie française de l’UE
Le FSB russe arrête deux hommes soupçonnés de préparer un coup d’État en Biélorussie
En continu: Prague annonce l'expulsion de 18 diplomates russes
Tags:
héros, monument, Alexandre Prokhorenko, France, Palmyre, Syrie, Russie, Orenbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook