Ecoutez Radio Sputnik
    Patriarche Cyrille

    Le Patriarche Cyrille augure l’approche de la fin du monde

    © Sputnik. Сергей Пятаков
    Russie
    URL courte
    25997

    Le primat de l’Église orthodoxe russe a prévenu que l’humanité faisait approcher la fin du monde, dont les prémices sont déjà évidentes, et a mis en garde les représentants de l’intelligentsia contre le naufrage du «bateau des passions humaines».

    Le Patriarche de Moscou et de toutes les Russie Cyrille a déclaré que l’humanité, qui s’enlise dans le péché, s’approche de la fin du monde.

    «Il faut être aveugle pour ne pas voir s’approcher  les moments redoutables de l'histoire qu’avait évoqués dans sa Révélation l’apôtre et évangéliste Jean», a-t-il déclaré à l’issue d’une liturgie célébrée en la cathédrale du Christ-Sauveur.

    Le primat de l’Eglise orthodoxe russe a souligné que tous ceux qui aiment leur patrie doivent s’unir, car l’humanité entre dans une «phase critique de son développement».

    Et d’ajouter qu’en vertu du dogme chrétien, l’avènement de la fin du monde dépend des humains eux-mêmes. Le Patriarche a donc exhorté chacun à prendre conscience de sa responsabilité pour la Russie et le genre humain dans son ensemble et à faire arrêter «l’enlisement dans les abysses de la fin de l'histoire».

    De nos jours, on cherche à présenter le péché sous une lumière attrayante, y compris par le biais du cinématographe et du théâtre, a fait remarquer le Patriarche. Or, selon lui, l’art qui doit enrichir l’individu se transforme en un boulet qui empêche l’homme de «s’envoler».

    «Je ne parle pas de l’art dans son ensemble, mais de celui qui revendique au cours de ces dernières années sa vocation particulière, ses droits particuliers à porter la tentation et le péché, à dépister les gens», a-t-il souligné.

    Selon lui, de nombreux représentants de l’intelligentsia répètent l’erreur de leurs prédécesseurs qui ont conduit le pays vers les événements révolutionnaires de 1917. Il a donc appelé à ne pas «faire basculer le bateau des passions humaines», car les gens subissent déjà une influence négative permanente «qui détruit leur vie spirituelle».

    Lire aussi:

    Vladimir Poutine rend hommage aux reliques de Saint Nicolas
    Les hommes politiques à la pêche
    Tu ne m’échapperas pas: ce que l’on sait du duel entre le Président russe et un brochet
    Tags:
    orthodoxie, valeurs, art, intelligentsia, péché, apocalypse, Patriarche Cyrille, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik