Russie
URL courte
2310512
S'abonner

L’appel du haut fonctionnaire ukrainien Gueorgui Touka à morceler la Russie a été commenté par le chef de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov, selon lequel cette déclaration exprime la volonté des élites ukrainiennes.

Ramzan Kadyrov, chef de la République de Tchétchénie, a réagi à l'appel du vice-ministre ukrainien pour les territoires temporairement occupés et les personnes déplacées Gueorgui Touka de diviser la Russie.

«Ce que Porochenko a en tête, ce Touka le dit! On ne peut pas expliquer autrement la sortie antirusse du vice-ministre ukrainien pour les territoires temporairement occupés et les personnes déplacées Gueorgui Touka», a écrit M.Kadyrov sur son compte Telegram.

Il a souligné que malgré le niveau du poste de M.Touka, sa phrase ne pouvait pas rester sans réponse comme elle exprimait l'ultime rêve du Président ukrainien Piotr Porochenko et d'autres personnes antirusses en Ukraine.

Le chef de la Tchétchénie est convaincu que ni l'Ukraine, ni aucun autre pays ne réussira à affaiblir ou morceler la Russie.

«Sans aucun doute, les descendants de Porochenko et de Touka seront plus sages que leurs prédécesseurs et demanderont d'être accueillis en Grande Russie. Touka sait aussi cela très bien mais il est obligé de dire ce qu'on lui a mis dans la bouche. Contrairement à Touka, nous souhaitons la stabilité et la paix au peuple ukrainien et à l'Ukraine», a déclaré M.Kadyrov.

Les élites ukrainiennes et les Ukrainiens ne sont pas la même chose, a-t-il ajouté.

Auparavant, Gueorgui Touka avait déclaré que «la disparition de la Russie en tant qu'État […] aurait été la meilleure option possible non seulement pour l'Ukraine, mais pour le monde entier». Cette déclaration, dans une interview à un média, faisait suite à une question sur une éventuelle reprise de contrôle de Kiev sur le Donbass.

Lire aussi:

Confinement de la capitale: «Les Parisiens sont devenus les cobayes de la campagne présidentielle de Mme Hidalgo»
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Paris se positionne sur les frappes aériennes américaines en Syrie
Frappes américaines en Syrie: Moscou réagit
Tags:
division, intégrité territoriale, territoire, président, élites, Gueorgui Touka, Ramzan Kadyrov, Petro Porochenko, Tchétchénie, Kiev, Donbass, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook