Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine à Hmeimim

    Hmeimim: Poutine ordonne le retrait des troupes russes en Syrie

    © Sputnik .
    Russie
    URL courte
    Retrait des troupes russes de Syrie (décembre 2017) (13)
    21724

    En visite sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie, Vladimir Poutine a ordonné au ministère de la Défense de commencer le retrait des troupes russes de Syrie.

    Le chef du Kremlin a ordonné au ministère de la Défense d’entamer le processus de retrait des militaires russes du territoire syrien, a-t-il annoncé lundi en visite sur la base aérienne de Hmeimim.

    «J’ordonne au ministre de la Défense, au chef d'état-major général, de procéder au retrait du groupe de forces russes sur les lieux de leur déploiement permanent», a déclaré M. Poutine, s'adressant aux militaires.

    «En seulement deux ans, les Forces armées russes et l'armée syrienne ont vaincu le groupe de terroristes internationaux le plus apte au combat. A ce propos, j'ai pris une décision: une partie importante du contingent militaire russe en Syrie rentre en Russie», a déclaré le Président.

    Le chef de l’Etat a également remercié les militaires russes pour leur victoire et leur a souhaité de regagner leur patrie et de retrouver leurs proches.

    «Vous rentrerez victorieux auprès de vos familles et de vos proches, de vos parents, de vos épouses, de vos enfants et de vos amis. La patrie vous attend, les amis. En route. Merci pour votre aide», a dit M. Poutine.

    Vladimir Poutine a également ajouté que l’objectif de comba

    Retrait des troupes russes de Syrie
    © Sputnik .

    ttre les terroristes en Syrie avait été atteint avec succès.

    Dossier:
    Retrait des troupes russes de Syrie (décembre 2017) (13)

    Lire aussi:

    Le Kremlin explique pourquoi le Président s'est rendu en Syrie
    Le Pentagone reste muet sur le retrait des militaires russes de Syrie
    Poutine ordonne le retrait des troupes russes en Syrie
    Tags:
    troupes, retrait, Vladimir Poutine, Hmeimim, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik