Russie
URL courte
11218
S'abonner

Vladimir Poutine tient sa 13e grande conférence de presse ce jeudi à Moscou. Cette fois-ci, la présence de Ksénia Sobtchak, candidate «contre tous», alimentera l'évènement, et pour cause: pour la première fois, la rivale du Président à la prochaine élection présidentielle russe participera au dialogue du chef de l'État avec les journalistes.

Ksénia Sobtchak, la journaliste et l'animatrice russe qui s'est portée candidate à la présidentielle de 2018, prendra part à la grande conférence de presse annuelle de Vladimir Poutine tenue ce jeudi à Moscou. Ce sera la première fois que celle qui se présente comme sa rivale potentielle à la prochaine élection présidentielle russe participera au dialogue du chef de l'État avec les journalistes.

On ignore pour l'instant quelle question la candidate «contre tous» pourrait poser à Vladimir Poutine.

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, espère pour sa part que Mme Sobtchak ne se lancera pas dans un débat.

«La conférence de presse se tient non pour y organiser des débats. Et je dirai que ce serait certainement un profond manque de respect envers les milliers de journalistes qui sont présents ici que de retenir autant d'attention sur elle-même», a répondu Dmitri Peskov à une question portant sur la participation de Ksenia Sobchak à la conférence de presse.

«C'est pourquoi j'espère que Sobtchak se comportera comme une journaliste, ce pour quoi elle a été accréditée ici», a-t-il ajouté.

Le 18 octobre, Ksénia Sobtchak, 36 ans, s'est déclarée prête à se présenter à l'élection présidentielle russe programmée pour mars 2018. Dans une vidéo publiée sur son site de campagne lancé mercredi, elle affirme qu'elle souhaite représenter par sa candidature le vote «contre tous», une option supprimée en 2006 lors des élections fédérales en Russie.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
conférence de presse, Présidentielle russe 2018, Ksénia Sobtchak, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook