Ecoutez Radio Sputnik
    Alexeï Oulioukaïev

    L’ex-ministre russe de l’Économie reconnu coupable de corruption

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    Russie
    URL courte
    1141
    S'abonner

    Près d’un an après le début du procès, la justice russe a reconnu Alexeï Oulioukaïev coupable d’avoir accepté un pot-de-vin de deux millions de dollars.

    L'ancien ministre russe du Développement économique, Alexeï Oulioukaïev, a été reconnu coupable de corruption, annonce un correspondent de Sputnik présent dans la salle du Tribunal de Moscou où se tient aujourd'hui l'audience.

    «Oulioukaïev est coupable d'avoir reçu un pot-de-vin alors qu'il exerçait une fonction officielle», a déclaré la juge.

    Le verdict pénal sera annoncé plus tard. Le Parquet fédéral russe demande pour sa part 10 ans de colonie pénitentiaire et une amende de 500 millions de roubles.

    Le Comité d'enquête de Russie a annoncé en novembre 2016 l'arrestation d'Alexei Oulioukaïev au cours d'une opération menée par le Service fédéral de sécurité (FSB). Soupçonné de corruption, il a été par la suite démis de ses fonctions puis inculpé.

    Selon le communiqué du Comité, le ministre a reçu lundi deux millions de dollars (1,8 M EUR) en échange de son approbation pour l'acquisition, en octobre dernier par le géant pétrolier russe Rosneft, de 50% de la société Bachneft. L'État russe a vendu, le 12 octobre, la majorité du groupe pétrolier Bachneft pour 4,7 milliards d'euros au géant local du secteur Rosneft. La vente de 50,07% du capital du sixième producteur russe de pétrole a été finalisée le 13 octobre, selon M. Oulioukaïev. Il s'agissait de la plus grosse cession d'actifs réalisée en 2016.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    PSG - Galatasaray: des heurts près du Parc des Princes, un blessé - vidéos
    «On va durcir»: le plan d’action des policiers après les annonces de Philippe - vidéos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Tags:
    corruption, Alexeï Oulioukaïev, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik