Ecoutez Radio Sputnik
    Pont de Crimée en construction

    La Crimée séduit les investisseurs chinois

    © Sputnik . Alexeï Koudenko
    Russie
    URL courte
    2293

    Des milieux d’affaires chinois estiment que l’économie de la Crimée offre de larges possibilités pour les investissements, selon l’ambassadeur russe en Chine.

    L'ambassadeur russe en Chine, Andreï Denissov, a annoncé mercredi lors d'un entretien avec des journalistes russes que les Chinois trouvaient intérêt à investir dans l'économie de la Crimée

    «L'intérêt concret des partenaires chinois pour les investissements dans la République de Crimée est un phénomène nouveau de cette année. Il s'agit du tourisme, de l'agriculture, du traitement des produits agricoles, de la viticulture, des ports. Bref, l'intérêt a été traduit d'une manière assez concrète, et nous espérons qu'il va prendre corps», a fait savoir le diplomate.

    «À tout le moins, les vins criméens trouvent en Chine un accueil très chaleureux. Et pas seulement les vins», a-t-il commenté.

    Il a ajouté que d'autres régions russes voudraient également coopérer avec la Chine.

    «Je ne parle même pas de l'Extrême-Orient, bien que la coopération au niveau des régions frontalières tienne certes le haut du pavé. Il est réjouissant de voir nos autres régions s'y joindre. Je citerais en particulier la ville et la région de Saint-Pétersbourg, qui participent activement aux échanges. Nos partenaires chinois témoignent d'un grand intérêt pour les régions méridionales, pour Sotchi», a souligné l'ambassadeur.

    Selon lui, dans les relations russo-chinois, il y a des «champions».

    «Je tiens à mettre en relief la République du Tatarstan. Ses dirigeants et milieux d'affaires mettent à profit le développement des rapports avec laChine et les possibilités qu'ils offrent. La coopération concerne non seulement l'extraction et le traitement des matières premières, mais aussi les hautes technologies et des cités scientifiques», a résumé le diplomate. 

    Soit dit en passant, à l'issue d'une visite en Crimée en septembre dernier le comte Jan Bernadotte af Wisborg, cousin du roi de Suède, a déclaré qu'il était prêt à aider les vins locaux Massandra à entrer sur les marchés européens.

    Depuis sa réunification avec la Russie, la Crimée devient progressivement un centre d'attraction des investissements étrangers malgré les sanctions antirusses. Ainsi, des entreprises du bâtiment italiennes se sont entendues l'année dernière avec des partenaires locaux pour construire les complexes résidentiels «Village italien», qui devraient être achevés d'ici 2020. Les entrepreneurs de ce pays ont également fait savoir qu'ils souhaiteraient lancer une production d'huile d'olive sur la péninsule.

    Lire aussi:

    Le cousin du roi suédois aidera les vins de Crimée à entrer sur les marchés européens
    Une dégustation de vins criméens dans l’agenda du cousin du roi de Suède
    Fraises vs sanctions: les voies insoupçonnées de la collaboration russo-italienne
    Tags:
    investissements, Andreï Denissov, Chine, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik