Ecoutez Radio Sputnik
    De la Russie avec amour: les meilleures cadeaux russes à offrir (images)

    De Russie avec amour: les meilleurs cadeaux russes à offrir (images)

    © Sputnik . Михаил Воскресенский
    Russie
    URL courte
    Maria Balareva
    8480

    Dans ces jours de fêtes de fin d’année, on se creuse la tête à chercher des idées cadeaux. De plus, certains rapportent des souvenirs nationaux en voyageant dans des pays étrangers. À part de la vodka, du caviar et des matriochkas, souvenirs relativement classiques, y a-t-il d’autres cadeaux russes à offrir? Voici plusieurs idées sans risque.

    Nourriture

    Le pain d'épices de Toula (prianik)

    À l'instar de l'art du pizzaïolo napolitain qui a récemment fait son entrée au patrimoine immatériel de l'Unesco, c'est peut-être le tour du pain d'épices de Toula (prianik). Le pain d'épices de Toula, dont l'histoire remonte au XVIIe siècle, avait été initialement préparé comme un moyen de faire apprendre l'alphabet aux enfants par le biais des images des lettres cuites sur des prianiks.

    Ils sont faits de miel, de cannelle, d'œufs, de sucre et de farine. De nos jours, ça reste un produit «imprimé» avec différents mots, lettres et images. Ils en deviennent une véritable œuvre d'art. Un monument a été érigé en l'honneur du prianik dans sa ville natale de Toula, située à 200 km au sud de Moscou.

    Pastila Belevskaya

    Du pastila Belevskaya est une merveilleuse alternative au chocolat et un dessert russe très doux. La recette de ce pastila particulier remonte à 1888. Ce produit purement russe est préparé selon une recette qui exclut tous additifs alimentaires et arômes de synthèse.

    Le pastila Belevskaya ne comprend ainsi que des fruits, du sucre, des blancs et de la compote de pommes. Une large variété de goûts, dont ceux au miel, à la noix, à la canneberge et à la cerise, vous fera certainement tourner la tête.

    Vêtements

    Valenki (bottes de feutre)

    Les bottes de feutre traditionnelles russes ont été empruntées, à l'époque de la Horde d'or, au XIIIe siècle aux tribus turco-mongoles. Faits traditionnellement en couleurs noir, gris, blanc ou brun, aujourd'hui les valenkis arborent de nouveaux motifs.

    Même si au cours des dernières décennies, d'autres types de chaussures ont gagné en popularité en Russie, depuis quelques années les modèles modernes de valenkis sont de nouveau en vogue.

    Foulards pavloposadskie et châles d'Orenbourg

    Un accessoire indispensable pour survivre aux froids russes rigoureux, ce sont les foulards pavloposadskie (faits de laine, mais aussi de soie) et les châles d'Orenbourg.

    Cette tendance de mode «à la russe» a été même empruntée par certains créateurs étrangers qui ont recours aux motifs utilisés sur les foulards pavloposadskie. Plusieurs actrices et chanteuses internationales ont d'ailleurs porté cet accessoire «à la russe».

    Vêtements au style militaire de la marque Armée de Russie (Armia Rossii)

    Dans les magasins de la marque russe Armée de Russie vous trouverez des vêtements inspirés des uniformes militaires: des vestes de hussards serties de cristaux Swarovski, des vestes et des gilets chauds, des chaussures et plusieurs autres vêtements masculins et féminins au style militaire. Les magasins se situent à Moscou et à Saint-Pétersbourg, mais il est également possible commander sur internet.

    Cosmétique

    Cosmétique Natura Siberica

    Même si Paris reste la capitale incontestée de la cosmétique, la Russie est également en mesure de proposer des produits cosmétiques haut de gamme. Natura Siberica est une marque de produits faits à base d'herbes de la Sibérie. Totalement naturels, ces cosmétiques méritent d'être connus.

     

    Lire aussi:

    Moscou, ville lumière à la veille de la principale fête de l’année (Photos)
    Réveillonner à la russe: ces traditions incontournables du 31 décembre en Russie
    Une photo qui fait mal aux yeux: une Russe montre sa transformation par - 47°C
    Tags:
    cadeau, vêtements, Noël, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik