Ecoutez Radio Sputnik
    La rue Ilovaïskaïa bouclée en raison de la fusillade

    Un homme ouvre le feu à Moscou, une personne tuée

    © Sputnik . Evgenya Novozhenina
    Russie
    URL courte
    14130

    Un inconnu a ouvert le feu dans le sud-est de la capitale russe,une opération policière est en cours. Selon les dernières informations, la fusillade a fait un mort et au moins deux blessés.

    La police prend des mesures pour arrêter un homme qui a ouvert le feu dans une usine dans le sud-est de Moscou, selon un rapport du service de presse du ministère de l'Intérieur de Moscou.

    La fusillade a fait un mort, précise le ministère.  

    La police est entrée dans le bâtiment de l'usine, a communiqué une source, précisant que l'assaut n'a pas été suivi par une fusillade. «Une unité spéciale, la Garde nationale et la police sont entrées à l'intérieur, le suspect est recherché», a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur, confirmant ainsi les informations de la source de Sputnik.

    «À 9h13 au 20 rue Ilovaïskaïa, bâtiment 1, un conflit s'est produit entre les dirigeants d'une usine en raison d'un litige sur certains biens. L'un des protagonistes a ouvert le feu sur l'un des individus en conflit. Le blessé est mort. La police prend des mesures pour interpeller le suspect de la fusillade», a déclaré le ministère.    

     

    Plusieurs personnes sont prises en otage dans le bâtiment où un homme a ouvert le feu, a indiqué à Sputnik une source au sein des forces de l'ordre. Toutefois, la police moscovite n'a pas confirmé plus tard les informations sur la prise d'otages dans l'usine.      

    Selon les dernières informations, la fusillade a fait un mort et au moins deux blessés.    

    Actuellement, le quartier où se déroulent les faits est bloqué, une opération policière en cours. 

      

    Une source dans les forces de l'ordre a indiqué à Sputnik que la police tentait d'entrer en contact avec l'assaillant, qui s'est barricadé avec les otages dans le bâtiment de l'usine.   

    Selon le Comité d'enquête russe, le suspect se délace actuellement sur le territoire de l'usine et résiste à la police.   

    La fusillade sur le territoire de l'usine «Menchikov» à Moscou est provoquée par son ancien propriétaire, qui «était entré dans un conflit verbal» avec la direction actuelle de l'entreprise, a déclaré le Comité d'enquête russe.    

    «L'ancien propriétaire de l'usine, se trouvant sur son territoire, est entré dans un conflit verbal avec la direction actuelle. Puis, il a pris une arme et tiré à plusieurs reprises, blessant le gardien, qui a succombé à ses blessures», a déclaré le communiqué.  

    Ex-propriétaire de l'usine «Menchevik» Ilia Averianov a déclaré qu'il avait été mis en faillite sur les ondes de la radio Business.FM. «En utilisant des documents truqués, on m'a mis en faillite», a-t-il déclaré.

    «J'ai huit enfants. Vous savez, je me bats depuis quatre ans. Ils rachètent tout, falsifient des documents, falsifient des documents sur des documents falsifiés. Ce matin je suis venu travailler, j'ai été pris d'assaut — avec des pistolets, avec des armes. J'ai une arme de service, aujourd'hui je l'ai utilisée pour ma défense», a déclaré M. Averianov.

    L'homme a admis que «malheureusement, il avait abattu une personne». Actuellement, l'ex-propriétaire est barricadé dans le bâtiment de l'usine.    

    Lire aussi:

    Arrestation de l’auteur de la fusillade à Moscou
    Plan «Sirène»: une opération lancée pour interpeller l'homme qui a ouvert le feu à Moscou
    L'industrie syrienne se réveille de son sommeil
    Tags:
    fusillade, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik