Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Moscou

    Plan «Sirène»: une opération lancée pour interpeller l'homme qui a ouvert le feu à Moscou

    © Sputnik . Artem Zhitenev
    Russie
    URL courte
    1150

    Une opération intitulée plan «Sirène» a été lancée pour interpeller l'ex-propriétaire de l'usine Menchevik, Ilia Averianov, qui a ouvert le feu ce mercredi dans le sud-est de Moscou, faisant un mort et au moins deux blessés, a indiqué à Sputnik une source des services de sécurité.

    Les autorités ont annoncé le plan «Sirène» destiné à localiser et interpeller l'ancien directeur de l'usine Menchevik, Ilia Averianov, auteur de la fusillade dans le sud-est de Moscou, selon une source au sein des services de sécurité.

    «Le plan "Sirène" a été déclenché à Moscou pour retrouver l'auteur de la fusillade au 20 rue Ilovaïskaïa. La police dispose des instructions avec des photographies», a déclaré la source à Sputnik.

    On recherche Ilia Averianov, agé de 49 ans, habillé d'un costume clair et d'une veste noire: «Il peut conduire une Audi A6 de couleur sombre, numéro de plaque C425KC777», a précisé la source.

    Un inconnu a ouvert le feu mercredi dans une usine du sud-est de la capitale russe. Selon les dernières informations, la fusillade a fait un mort et au moins deux blessés.

    Selon le ministère de l'Intérieur, un conflit s'est produit entre les dirigeants d'une usine en raison d'un litige sur certains biens. L'un des protagonistes a ouvert le feu sur l'un des individus en conflit. Le blessé est décédé. Par la suite, il a été signalé que plusieurs personnes avaient été prises en otage dans le bâtiment de l'usine, ces informations n'étant pourtant pas confirmées par la police de la capitale.

    Lire aussi:

    Arrestation de l’auteur de la fusillade à Moscou
    L'industrie syrienne se réveille de son sommeil
    Un attaquant en burqa ouvre le feu à Toulouse: 1 mort, 3 blessés
    Tags:
    tireur, morts, opération, interpellation, blessés, usine, fusillade, victimes, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik