Ecoutez Radio Sputnik
    Le train touristique la Russie impériale

    Pas que le Transsibérien: les voyages en train en Russie à ne pas manquer

    © Sputnik . Sergey Pyatakov
    Russie
    URL courte
    Kirill Latypov
    7450

    Vous êtes un amateur de voyages longs, mais fascinants et authentiques? Si oui, les voyages ferroviaires en Russie sont pour vous. Et hormis le célèbre Transsibérien, il existe d’autres trajets très intéressants.

    Le réseau de chemins de fer russe est le deuxième par la longueur au monde. Son ampleur, 124.000 kilomètres, en combinaison avec la diversité climatique, naturelle et culturelle des régions russes rend les voyages ferroviaires en Russie une affaire extrêmement fascinante.

    En ce moment, un des trajets les plus populaires parmi des touristes est le chemin de fer transsibérien. Cela étant, il y a beaucoup d'autres trajets tout aussi intéressants. Nous vous proposons certaines variantes.

    De Moscou à Pékin à travers la Sibérie et l'Asie centrale

    Le voyage en train régulier Moscou-Pékin dont la longueur est 8.961 kilomètres, prend six jours. Le train va à travers des plaines des régions de la Russie centrale, de l'Oural, des forêts de Sibérie et des provinces nord-est de la Chine. Il fait des arrêts dans nombreuses villes russes et chinoises, y compris à Nijni Novgorod, Ekaterinbourg, Novossibirsk, Harbin et Tianjin. Malheureusement, le temps de ces arrêts n'est pas assez pour visiter les villes, donc, l'avantage principal de ce voyage est d'observer le changement de paysages et de zones naturelles.

    Le lac Baïkal
    © Sputnik . Владимир Смирнов
    Le lac Baïkal

    Ceux qui s'intéressent davantage aux aspects culturels et au repos organisé peuvent choisir les voyages en trains touristiques de la Compagnie des chemins de fer russes (RZD).

    Le premier, nommé la Russie impériale, va de Moscou à Pékin à travers la Mongolie. En dehors des paysages incroyables observables à la fenêtre, ce voyage prévoit des excursions à Moscou, Kazan, Ekaterinbourg avec la visite de la frontière entre l'Europe et l'Asie, Novossibirsk, Irkoutsk, le lac Baïkal, la ville d'Oulan-Oudé, la capitale mongole Oulan-Bator, la ville chinoise d'Erenhot et Pékin. Depuis la capitale chinoise, part visiter la Grande Muraille. Ce voyage dure 15 jours au total.

    Le train touristique La Russie impériale
    © Sputnik . Yulia Kozlova
    Le train touristique La Russie impériale

    Le deuxième train touristique, l'Aigle d'or, va aussi jusqu'à Pékin mais a un programme plus long, 21 jours. Il traverse le Kazakhstan, l'Ouzbékistan et le Turkménistan qui aussi possèdent une riche diversité naturelle et un patrimoine historique. Lors du voyage, vous aurez des excursions à Moscou, à Volgograd, dans les capitales turkmène et ouzbek, Achgabat et Tachkent, dans les anciennes villes de l'Asie centrale, Khiva et Samarkand. En Chine, dont le territoire est traversé de l'ouest à l'est, le train s'arrête dans les villes d'Urumqi, de Tourfan, de Jiayuguan et de Xi'an.

    Si vous n'êtes pas encore prêts à d'aussi longues aventures ou que vous n'avez pas assez de temps à consacrer à la traversée du continent, choisissez un des trajets dans la partie européenne de la Russie.

    Nuit polaire et ski alpin

    Près deux milles kilomètres ou un jour et 13 heures séparent Moscou de Mourmansk, la plus grande ville du monde du monde située au nord du cercle Arctique. Il faut visiter l'oblast de Mourmansk non seulement pour ses paysages et pour le romantisme du Nord russe, mais aussi pour des stations de ski du massif des Khibiny, moins connues et bondées que celles de Sotchi.

    Mourmansk, la plus grande ville du monde située au nord du cercle Arctique
    Mourmansk, la plus grande ville du monde située au nord du cercle Arctique

    Le chemin de fer vers Mourmansk traverse la Carélie, célèbre pour ses forêts, lacs et chutes d'eau.

    L'«île» de la Russie en Europe

    Kaliningrad, capitale de la région la plus occidentale de la Russie, est entourée par la Pologne, la Lituanie et la mer Baltique. L'atmosphère spécifique de cette ville est assurée non seulement par sa géographie, mais aussi par l'architecture allemande du centre-ville. Jusqu'en 1945, Kaliningrad (Königsberg avant 1946) était une partie de la Prusse-Orientale, en Allemagne.

    Kaliningrad, l’«île» de la Russie en Europe
    © Sputnik . Alexey Filippov
    Kaliningrad, l’«île» de la Russie en Europe

    Königsberg est la ville natale du philosophe Emmanuel Kant.

    Des trains réguliers circulent entre cette ville et Moscou et quelques autres villes russes. Ce trajet traverse les territoires biélorusse et lituanien avec des arrêts à Minsk et Vilnius.

    Carrefour de cultures au bord de la mer

    Après un jour et 15 heures de voyage ferroviaire, vous vous trouverez dans un tout autre monde à 2.025 kilomètres de Moscou, à Makhatchkala. C'est la capitale du Daghestan. Cette ville orientale multiethnique est perchée entre le Caucase et la mer Caspienne.

    Outre sa diversité ethnique et culturelle, cette région russe a un patrimoine historique riche. La ville de Derbent, la plus ancienne en Russie, se trouve au Daghestan, à 130 kilomètres de Makhatchkala.

    La ville de Derbent, la plus ancienne en Russie
    © Sputnik . Vladimir Viatkin
    La ville de Derbent, la plus ancienne en Russie

    Le trajet menant jusqu'à Makhatchkala est aussi intéressant. Le train traverse certaines zones naturelles: des forets près de Moscou et des steppes des régions de la Volga jusqu'aux déserts de l'oblast d'Astrakhan et aux contreforts du Caucase.

    En train jusqu'en Russie

    Aujourd'hui, l'avion est le moyen de transport le plus habituel et le plus rapide pour venir en Russie depuis la France et d'autres pays européens. Certains choisissent l'automobile. Ceux qui préfèrent quelque chose de plus fascinant que l'avion et de plus tranquille que l'automobile peuvent prendre des trains pour venir à Moscou.

    Deux trains directs circulent entre la France et la Russie, connectant Paris et Nice avec Moscou. Le premier, Paris-Moscou, traverse l'Allemagne, la Pologne et la Biélorussie avec des arrêts à Strasbourg, à Berlin, à Minsk et dans d'autres villes. Le train couvre trois milles kilomètres en un jour et demi.

    Le train Moscou-Paris
    © Sputnik . Vitali Beloussov
    Le train Moscou-Paris

    Le voyage ferroviaire de Nice vers la capitale russe prend deux jours. Le train circule à travers Monaco, l'Italie, l'Autriche, la République tchèque, la Pologne et la Biélorussie. Il fait des arrêts dans les capitales de tous ces États, sauf celle de l'Italie.

    Si la première variante est plus rapide, la seconde propose une diversité de paysages plus riche. Un voyageur verra le changement de paysages entre la Côte d'Azur, les Alpes italiennes et autrichiennes, les collines tchèques et des plaines et forêts polonaises, biélorusses et russes.

    Le train à grande vitesse Berlin-Moscou
    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Le train à grande vitesse Berlin-Moscou

    D'autres trains directs circulent entre Moscou et des capitales européennes telles que Berlin, Helsinki, Kiev, Minsk, Prague, Tallinn et Varsovie. Saint-Pétersbourg a des liens ferroviaires avec l'Estonie et la Finlande.

    Un des plus rapides de ces trains est Berlin-Moscou. Ce voyage de 1.800 kilomètres dure 22 heures, grâce au système automatique de changement d'écartement des trains Strizh, la version russe du train à grande vitesse Talgo 250, qui assurent ce trajet. Les autres trains doivent faire un long arrêt pour changer leurs essieux.

    Lire aussi:

    De Moscou à Pékin, des touristes de 15 pays voyagent dans le «train impérial» russe
    Bonne nouvelle pour les supporters: circuler gratuitement entre les villes du Mondial
    Les chemins de fer de Russie offrent à Merkel un voyage dans le Transsibérien
    Tags:
    trajet, voyages, ville, tourisme, train, chemin de fer, Grand Transsibérien, Grande Muraille de Chine, Chemins de fer de Russie (RZD), Varsovie, Caucase, Pologne, Kaliningrad, Mongolie, Monaco, Nijni-Novgorod, Sibérie, Makhatchkala, Derbent, Helsinki, Ouzbékistan, Mourmansk, Daghestan, Turkménistan, Asie, Kazan, Ekaterinbourg, Lituanie, Nice, Italie, Estonie, Kazakhstan, Biélorussie, Minsk, Berlin, Pékin, Moscou, Europe, Finlande, Chine, Paris, France, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik