Ecoutez Radio Sputnik
    Production de pétrole

    Du pétrole clandestin russe à Pyongyang? Moscou rompt le silence

    © Fotolia / marrakeshh
    Russie
    URL courte
    43835

    La Russie respecte dans son intégralité le régime de sanctions adopté par la communauté internationale à l’égard de la Corée du Nord, a affirmé à Sputnik le ministère russe des Affaires étrangères en guise de réponse aux allégations de certains médias selon lesquelles des navires russes livreraient du pétrole à Pyongyang.

    «La Russie respecte entièrement et strictement le régime de sanctions contre la Corée du Nord. Nous tenons à rappeler que les livraisons de carburant (y compris les produits pétroliers) sont sans aucun doute soumises à quota, mais il n'y a toutefois aucune interdiction totale (résolution 2397). C'est le Comité 1718 qui est chargée du contrôle de l'application du régime de sanctions», a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères suite à un récent article de Reuters, accusant la Russie de livrer du «pétrole clandestin» à Pyongyang.

    Ces transferts se seraient produits au moins à trois reprises en octobre et en novembre, ont précisé les deux sources de l'agence. «Des bateaux russes ont effectué les transferts de produits pétrochimiques de navire à navire en violations des sanctions», a dit la première des deux sources qui s'exprimait sous couvert d'anonymat.

    Une deuxième source, indépendante de la première, a confirmé ces transferts tout en précisant qu'il n'existait aucune preuve de l'implication du gouvernement russe.

    Contacté par Reuters, le propriétaire d'un des bateaux soupçonné de contrebande a réfuté ces informations.

    En 2017, le Conseil de sécurité a imposé à l'unanimité trois séries de sanctions économiques à la Corée du Nord, toutes plus fortes les unes que les autres: le 5 août (fer, charbon, pêche…), le 11 septembre (textile, limitation de livraisons de pétrole) et le 22 décembre (produits pétroliers raffinés notamment).

    Lire aussi:

    Du charbon nord-coréen transite par des ports russes? La réaction de Moscou
    Pyongyang a expliqué ce qu'il considérerait comme déclaration de guerre
    La Chine durcit encore les sanctions contre Pyongyang
    Tags:
    pétrole, sanctions, Corée du Nord, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik