Ecoutez Radio Sputnik
    les mouvements de protestation, Iran

    Réaction d’un sénateur russe à la demande US à l’Onu sur l’Iran

    © AFP 2018 STR
    Russie
    URL courte
    25831

    Le sénateur russe Alekseï Pouchkov a réagi à l’intention de l'ambassadrice américaine à l’Onu, Nikki Haley, de convoquer une réunion d’urgence du Conseil de sécurité sur l’Iran.

    Alekseï Pouchkov s'est exprimé sur la déclaration de la représentante permanente des États-Unis auprès de l'Onu Nikki Haley qui a réclamé la convocation d'urgence d'une réunion du Conseil de sécurité pour discuter de l'Iran et de «la liberté» revendiquée par le peuple iranien.

    «Haley s'est occupée "de la paix et de la sécurité" en Syrie, maintenant elle se préoccupe "de la paix, de la sécurité et de la liberté" en Iran. En d'autres termes, du changement du régime», a indiqué M. Pouchkov via Twitter.

    Pour rappel, des manifestations se déroulent depuis quelques jours dans plusieurs villes iraniennes, dont certaines ont dégénéré et fait au moins 20 morts, y compris parmi les représentants des forces de l'ordre. Dimanche, le Président du pays Hassan Rohani a reconnu le droit de la population à manifester, mais a mis en garde contre les violences. S'exprimant sur les causes des manifestations, il a affirmé que la situation avait été en partie engendrée par des problèmes internes, mais aussi incité de l'étranger.

    La Maison-Blanche a officiellement soutenu les manifestants.

    La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a réagi à l'idée américaine de convoquer prochainement une réunion d'urgence à l'Onu consacrée aux manifestations en Iran signalant qu'avant de discuter la situation en Iran, Washington aurait dû se rappeler de quelle façon les droits de l'homme sont respectés aux États-Unis.

    «Il ne fait aucun doute que la délégation américaine a quelque chose à dire au monde. Par exemple, Nikki Haley peut partager l'expérience américaine de la dispersion des actions de protestation, de dire en détail comment, par exemple, ils ont procédé à des arrestations de masse et à la dissolution du mouvement Occupy Wall Street, ou comme ils ont "protégé" [la ville de, ndlr] Ferguson», écrit la diplomate sur sa page Facebook.

    Lire aussi:

    Les USA considèrent comme un «soulèvement populaire» ce que l’Iran qualifie d’«émeutes»
    Manifestations en Iran: des provocateurs arrêtés
    Manifestations en Iran: l’Onu commente la situation
    Tags:
    manifestation, Conseil de sécurité de l'Onu, Nikki Haley, Alexeï Pouchkov, Iran, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik