Russie
URL courte
0 190
S'abonner

Le lac Baïkal, qui entouré de légendes et offre des paysages à couper le souffle, semble réserver toujours plus de merveilles mystiques. La glace transparente qui le recouvre actuellement et permet d’admirer ses profondeurs est parmi ses plus beaux secrets. Ce phénomène hivernal attire de nombreux touristes, dont des photographes.

L’île d’Olkhon sur le Baïkal
© Sputnik . Vladimir Smirnov
La possibilité de faire des photos à travers la surface à la fois transparente et réfléchissante du lac Baïkal durant l'hiver est une chance unique. Une croûte de glace de 20 centimètres d'épaisseur supporte le poids d'un homme. Il est donc possible de s'aventurer sur le lac pour y admirer dans ses moindres détails le monde sous-marin à travers la glace.

Dans cette région pleine de mystères et de légendes, beaucoup sont encore animistes. Valentin Hagdaev, chaman de l'île d'Olkhon, cité par un média russe, croit que les esprits de l'eau et du vent dorment lorsque le glace recouvre le lac.

Pour réaliser des images uniques, les photographes sont prêts à travailler jour et nuit. Si l'on prend des photos quand il fait sombre, les fissures de la glace créent un dessin bizarre.

Plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux qui ont la chance de profiter de ce phénomène mettent en ligne les images qu'ils font. Sur certains clichés, on a l'impression que glisser sur cette surface transparente produit l'effet de lévitation.

 

Le lac Baïkal n'a gelé qu'à moitié. Au sud, les vents emportent toujours la glace. Apparemment, des murs formés par le mouvement des plaques s'élèveront bientôt sur cette partie du lac et les chasseurs de belles images réservent déjà leurs places.

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
L’acte 62 des Gilets jaunes se poursuit dans la soirée à Paris
Tags:
beauté, lacs, nature, photo, Olkhon, Baïkal, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik