Russie
URL courte
6211
S'abonner

Un élève aurait dispersé du gaz poivre dans une école du Primorié (Extrême-Orient russe), faisant des blessés.

Un élève d'une école de Vladivostok (capitale administrative du kraï du Primorié, dans l'Extrême-Orient) a dispersé vendredi du gaz poivre dans les toilettes de son établissement, provoquant une réaction allergique chez quatre de ses camarades âgés de 13 ans, a annoncé le service de presse de la police régionale.

Investigation department of the Investigative Committee of the Russian Federation on the Republic of Buryatia
© Photo / Investigation department of the Investigative Committee of the Russian Federation on the Republic of Buryatia
L'élève a acheté dans un magasin une bombe aérosol d'autodéfense au gaz poivre pour le disperser ensuite dans les toilettes de son établissement. Les quatre adolescents blessés ont été hospitalisés et sont à présent hors de danger, a précisé la police.

Les parents du mis en cause font l'objet d'une enquête administrative pour «inexécution par les parents de leurs obligations en matière d'entretien et d'éducation de mineurs».

Le vendeur qui a vendu l'aérosol au mineur a également été identifié et fait l'objet d'une enquête.

Lire aussi:

Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris
L’explosion sur le site nucléaire iranien a été organisée par Israël, affirment le renseignement US et l’Iran
Drogues, prostitution, politique: l’ordinateur de Hunter Biden, une boîte de Pandore?
«Est-on en guerre?»: une manifestation de BLM dégénère en échauffourées avec la police au Minnesota – vidéos
Tags:
gaz poivre, délinquance, école, Vladivostok, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook