Ecoutez Radio Sputnik
    Internet

    Reconnaissance faciale: un obstacle aux tricheries pendant les examens en ligne

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    Russie
    URL courte
    215

    La technologie de reconnaissance faciale développée par la société VisionLabs, dont 25% des actions appartiennent à Sberbank, permet aux étudiants de passer des tests et des examens en ligne.

    Alexandre Khanine, directeur général et fondateur de VisionLabs, estime que la mise en place de cette technologie rend le processus d'enseignement en Russie plus flexible et accessible.

    «L'utilisation de la reconnaissance faciale dans l'enseignement a d'ores et déjà prouvé son efficacité. Cela rend les étudiants plus disciplinés pendant toute l'année et, plus particulièrement, pendant les examens et les tests. Les écoles supérieures dispensant un enseignement à distance peuvent ne pas se préoccuper d'éventuelles tricheries de la part des étudiants. Dans le cas d'études à plein temps, cela permet de passer des examens, des tests et de contrôler les devoirs en ligne», a-t-il signalé.

    M.Khanine a cité en exemple l'Institut de psychanalyse de Moscou, qui a introduit le système de reconnaissance faciale de VisionLabs LUNA, qui ouvre aux étudiants l'accès à des matériaux didactiques et aux examens en ligne, ce qui était impossible avec l'utilisation du système de mot de passe.

    «La mise en place de la reconnaissance faciale permet d'organiser les examens en ligne. À l'heure actuelle, plus de 5.000 étudiants ont accès chaque semaine à des matériaux didactiques grâce à l'identification biométrique. Environ 5% des étudiants tentent de recourir aux services d'un tiers pour passer un examen, mais le système bloque toute tentative de tricherie. Nous comptons sur le fait que l'enseignement en ligne utilisant notre système de reconnaissance gagnera en popularité auprès des écoles supérieures, car cela rend l'enseignement plus flexible et accessible», a annoncé Alexandre Khanine.

    VisionLabs est un leader mondial des systèmes de vision par ordinateur et d'apprentissage automatique. Son produit phare est la plateforme de reconnaissance faciale LUNA, déjà utilisée par plus de 40 banques et bureaux de dossiers d'emprunt nationaux en Russie et dans l'espace post-soviétique, notamment par Sberbank, la première banque russe.

    Lire aussi:

    Payer ses achats par selfie est désormais possible en Russie
    Loi ORE et Parcoursup… un démarrage raté, les étudiants en colère
    Les étudiants syriens de russe pourront poursuivre leur cursus gratuitement en Russie
    Tags:
    reconnaissance faciale, VisionLabs, Alexandre Khanine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik