Ecoutez Radio Sputnik
    La ville de Kazan

    10 choses à faire à Kazan pendant la Coupe du Monde

    © Sputnik . Maksim Bogodvid
    Russie
    URL courte
    1100

    À l'approche de la Coupe du Monde de football 2018, préparez-vous bien à optimiser au maximum le temps entre les matchs dans la ville de Kazan. Admirer l'architecture musulmane, goûter des plats traditionnels ou bien caresser le chat de Kazan? Sputnik vous propose un guide qui conviendra à tous.

    Goûter de l'öçpoçmaq et du çäkçäk

    Les plats traditionnels tatars satisferont même les touristes les plus exigeants: ils sont délicieux, rassasiants et bon marché. L'öçpoçmaq est une pâtisserie fourrée avec du bœuf haché et des pommes de terres et le çäkçäk est un dessert préparé à partir de pâte et de miel qu'on sert traditionnellement aux invités. La cuisine traditionnelle tatare est très variée et chacun y trouvera un plat à son goût: à la viande, végétarien ou doux.

     

     

    Se promener dans le Vieux faubourg tatar et acheter des souvenirs

    Le Vieux faubourg tatar (Staro-tatarskaïa sloboda) est un quartier historique de Kazan habité jadis par des poètes et des éducateurs. En se promenant dans les ruelles du Vieux faubourg tatar, on peut voir d'authentiques maisons en bois, des mosquées monumentales et des petites cours agréables et acheter d'originaux souvenirs faits main dans de nombreuses boutiques d'artisans locaux.

    Appuyer sa tête contre la tour Söyembikä et faire un vœu

    La tour Söyembikä qui penche d'un côté, a donné lieu à de nombreuses légendes. On dit que c'est de cette tour qu'a sauté la reine de Kazan Söyembikä ne voulant pas devenir l'épouse du tsar Ivan le Terrible. Selon une autre légende, si l'on appuie sa tête ou son dos contre la tour pour la «soutenir» et faire un vœu, celui-ci se réalisera à coup sûr.

     

     

    Caresser le chat de Kazan sur la rue Baouman

    Le chat de Kazan est le personnage de légendes et de contes préféré des habitants de la ville. On affirme que ce sont les chats de Kazan qui ont sauvé le palais d'Hiver de Saint-Pétersbourg lors d'une invasion de rats et que les descendants de ces chats continuent de veiller sur les collections du musée de l'Ermitage. Un monument au chat de Kazan est installé rue Baouman. Les habitants de la ville et les touristes croient que caresser le chat porte bonheur.

     

     

    Voir l'icône de Notre-Dame de Kazan

    En 2004, une copie de l'icône de Notre-Dame de Kazan qui est particulièrement vénérée par l'Église orthodoxe russe, a été offerte par le Pape Jean-Paul II au patriarcat de Moscou. L'année suivante, le patriarche Alexis II la donne au diocèse de Kazan. Aujourd'hui, elle se trouve dans la cathédrale de l'Élévation de la Croix construite sur le lieu historique où l'icône a été trouvée en 1579.

    Manger des beignets sur l'île-village de Sviajsk

    L'île-village de Sviajsk est connue entre autre pour ses galettes et pains délicieux mais les touristes affectionnent tout particulièrement les beignets cuits dans un poêle à bois et qu'on mange avec du miel, de la crème fraîche ou de la confiture.

     

     

    Admirer l'architecture musulmane à Bolgar

    À Bolgar, on trouve les vestiges de l'ancienne civilisation des Bulgares de la Volga. On peut y admirer des enceintes fortifiées, ainsi que la célèbre Mosquée blanche et bien d'autres encore. Par ailleurs, le plus grand exemplaire du Coran au monde est exposé à Bolgar.

     

     

    Faire un selfie devant le Palais des agriculteurs

    La façade hors du commun du Palais des agriculteurs attire les touristes et les photobloggeurs du monde entier. Un «arbre de vie», élément au centre de la façade du Palais, vous transporte dans le monde de rêve et de magie et les photos obtenues sont à couper le souffle.

     

     

    Écouter le silence des grenouilles dans le monastère de Raïfa

    Le monastère pour hommes de Raïfa, situé à proximité de Kazan, est ouvert à tous les visiteurs. Même la nature autour du monastère est remplie de calme et de silence. À côté du monastère, on trouve un étang pittoresque mais les grenouilles qui y vivent ne croassent pas, dit-on, pour ne pas déranger les moines dans leur prière.

     

     

    Voir un spectacle en langue tatare

    Au théâtre d'État Galiaskar Kamal, on peut voir des spectacles en langue tatare: comédies, drames, comédies musicales, chefs d'œuvre de la littérature classique mondiale et pièces de dramaturges tatars. C'est un endroit idéal pour s'immerger dans la culture tatare et écouter cette langue. Pour les spectateurs qui ne maîtrisent pas le tatar, les spectacles sont traduits simultanément en russe et en anglais.

    Lire aussi:

    Kazan, épicentre du phénomène tatar (reportage)
    La Maison de la cuisine tatare
    Une photo qui fait mal aux yeux: une Russe montre sa transformation par - 47°C
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik