Russie
URL courte
151002
S'abonner

L’ère de la fameuse Kalachnikov classique touche à sa fin dans l’armée russe. Le ministère russe de la Défense a décidé de doter, désormais, les forces armées de fusils d’assaut AK-12 et AK-15 du groupe Kalachanikov et AEK-971 et AEK-973 de l’usine Degtiarev, annonce le journal officiel du ministère Krasnaïa zvezda.

La décision a été annoncée lors d'une réunion du conseil de coordination sur l'équipement de combat, le 25 janvier. Les quatre fusils d'assaut ont subi des essais afin d'établir s'ils convenaient pour faire partie de l'équipement de combat Ratnik, celui du «soldat du futur».

La réponse du ministère de la Défense est affirmative: les AK-12, AK-15, AEK-971 et AEK-973 conviennent et seront les armes principales de l'armée russe pour le XXIe siècle.

Kalashnikov mount displayed at the Russian Defense Ministry's Innovation Day 2015 exhibition, on the premises of the congress and exhibition center of the Russian armed forces in Kubinka, Moscow Region
© Sputnik . Evgeny Biyatov
Les débats sur le fusil d'assaut à choisir ont été menés depuis 2012. Au cours de longs tests, notamment en Syrie, les deux options ont fait leurs preuves. Alors les responsables militaires ont recouru au jugement de Salomon: l'arme du groupe Kalachnikov sera mise en exploitation dans les troupes et le produit de l'usine Degtiarev dotera les unités spéciales du ministère de la Défense.

Objectif: incorporer le fusil dans l'équipement Ratnik

En ce qui concerne la nécessité de remplacer la Kalachnikov traditionnelle, le rédacteur en chef de la revue Arsenal otetchestva, Viktor Mourakhovski a confié au quotidien MK que la modernisation était toujours utile quand il s'agit d'augmenter l'efficacité au combat.

«Les modèles précédents, notamment l'AK-74, bien que fiables, avaient certains défauts relatifs à l'ergonomie et à l'exploitation. Cela ne permettait pas de les incorporer dans l'équipement Ratnik. Maintenant, ce problème est résolu. Il va de soi que les nouveaux fusils d'assaut sont plus commodes et faciles à manier, leur construction est modulaire», a expliqué l'expert.

L'AK et l'AEK occuperont des niches différentes

Il faut noter que les deux armes sont vouées à occuper des niches différentes.

«Si l'on parle du produit du groupe Kalachnikov, c'est une arme destinée à l'infanterie dans laquelle tous ne sont pas des professionnels, tandis que l'AEK est une arme pour les forces d'opérations spéciales, pour les paras et les unités de reconnaissance, c'est-à-dire les unités composées essentiellement de militaires de métier», signale M.Mourakhovski.

Il a cependant rassuré les nostalgiques de la Kalach traditionnelle: elle ne sera pas remplacée dans les troupes en un clin d'œil.

«Nous ne sommes pas en Union soviétique pendant laquelle les AK-74 ont été introduits dans l'armée en cinq ans. Le réarmement pourrait s'étaler sur 10 ans, peut-être même plus. N'oublions pas que l'AK-74 reste en service et le ministère de la Défense a déjà conclu un contrat prévoyant sa modernisation».

Caractéristiques: l'AK-12 utilise la cartouche de 5,45x39 mm, pèse 3,2 kg sans chargeur dont la capacité est de 30 cartouches (96 avec chargeur tambour). Sa cadence de tir est de 650 coups/min, la vitesse initiale, de 900 m/s et la portée, de 1.000 m.

L'AK-15 de 7,62 mm est plus lourd: 3,74 kg. À l'exception de la cadence de tir qui est de 700 coups/min, les autres caractéristiques sont les mêmes que chez l'AK-12.

En ce qui concerne l'AEK-971 de 5,45 mm, sa masse sans chargeur est de 3,3 kg est la capacité du chargeur est de 30 cartouches. La vitesse initiale est de 700 m/s, la portée, de 1.000 m et la cadence de tir, de 900 coups/min.

L'AEK-973 de 7,62 mm, un peu plus léger (3,25 kg) a les mêmes caractéristiques, à l'exception de la vitesse initiale qui est de 880 m/s.

Lire aussi:

Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
JO-2020: un boxeur français disqualifié en quart de finale fait un sit-in sur le ring
Tags:
Ratnik, AEK-973, AEK-971, AK-74, AK-12, Forces armées russes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook