Ecoutez Radio Sputnik
    Vodka russe

    A fêter avec modération! L’anniversaire de la vodka: histoire et faits intéressants

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Russie
    URL courte
    2191

    Le 31 janvier est l'anniversaire de la vodka. Une fête qui, peut-être contre toute attente pour certains, n'est pas célébrée en Russie. Mais qui est une occasion de revenir un peu sur l'histoire de cette eau-de-vie et sur des faits intéressants la concernant.

    Pourquoi ce jour-là? Parce que c'est le 31 janvier 1865 que le grand Dmitri Mendeleev a soutenu sa thèse qui avait pour thème le composé éthanol-eau et qui a établi, selon certains historiens des sciences, le rapport idéal entre les deux produits avec une teneur d'alcool de 40%. Ce qui ne signifie nullement que c'est lui qui a inventé la vodka.

    Un peu d'histoire

    Selon le musée de l'histoire de la vodka de Moscou, c'est en 1386 qu'une délégation de représentants de la République de Gênes a présenté au prince de Moscou Dmitri Donskoï une bouteille d'«aquavitae» pour le remercier de son accueil chaleureux. Mais le produit étant fabriqué à partir de jus de raisin fermenté, il n'a pas fait beaucoup d'effet sur les Russes qui appréciaient à cette époque l'hydromel.

    Ce n'est qu'à partir de 1448 que la Russie commence à fabriquer sa propre vodka en exploitant l'idée de diluer l'«aquavitae» avec de l'eau. Les Russes choisissent comme composant de base pour cette boisson le blé que le pays produisant en grandes quantités.

    En 1894, la Russie décide de breveter le rapport entre l'alcool et l'eau établi par Mendeleev, ce qui devient la vodka russe.

    Les méfaits

    Les études prouvent que l'alcool tue lentement mais sûrement. La vodka ne fait pas exception à cette règle, mais elle peut aussi provoquer une mort subite. Si quelqu'un n'a jamais consommé d'alcool, il lui suffira de prendre 300 ou 400 grammes en une fois pour dire adieu à la vie. 

    Les bienfaits

    À toutes petites doses, c'est un excellent remède pour le corps. Entre 30 et 50 grammes par jour vous permettront d'améliorer le fonctionnement de votre estomac et de normaliser votre circulation sanguine. Ses propriétés bactéricides sont connues depuis longtemps par nos ancêtres et peuvent être appliquées en cas de blessure pour éviter les infections. Certains recueils consacrés à la médecine populaire font figurer la vodka dans la recette des remèdes pour lutter contre les angines, les diarrhées ou bien encore les imperfections de la peau. Même les plus petits seront soulagés par l'application d'une compresse imbibée de vodka en cas de toux et par des frictions lors de poussées de fièvre. 

    Une étude a prouvé qu'une consommation modérée de vodka peut aider à lutter contre la maladie d'Alzheimer. Ainsi, la Loyola University Chicago Stritch School of Medicine (SSOM) a examiné les données de 143 études avec plus de 365.000 personnes à travers le monde et a conclu que le risque se réduisait de 23% avec la consommation de la vodka. Les scientifiques précisent toutefois que la dose quotidienne ne doit pas dépasser 1,5 once (environ 45 ml).

    La vodka facilitait parfois aussi la vie des conducteurs soviétiques en qualité de… liquide lave-glace dégivrant. Peut-être un peu cher, mais efficace! La vodka peut également servir à laver les vitres des fenêtres: vaporisez un peu de vodka sur la vitre, laissez agir un instant puis essuyez avec du papier journal. Il ne restera aucune trace, tandis que l'odeur de l'alcool disparaîtra rapidement. 

    Faits intéressants

    Pendant le règne d'Ivan le Terrible (XVIe siècle), la vodka n'était vendue que dans des tavernes et uniquement par seaux, soit 12 litres au moins. La raison en était toute simple: les bouteilles n'existaient pas encore. Toujours est-il qu'on pouvait consommer un verre (100 grammes) ou un demi-verre.

    Pierre le Grand a inventé une médaille «Pour l'ivrognerie»: avec son carcan et ses chaînes de fer, elle pesait 8 kilos. Elle était «attribuée» aux ivrognes au poste de police et devait être portée pendant une semaine. Il va de soi qu'il était impossible de s'en débarrasser.

    La médaille Pour l'ivrognerie
    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    La médaille "Pour l'ivrognerie"

    La vodka la plus forte au monde est produite en Écosse. Avec ses 88,8%, elle a établi un nouveau record. Pourquoi ce chiffre? La boisson a été élaborée pour le marché chinois ou le huit est considéré comme un chiffre porte-bonheur.

    Il existe également une vodka noire, Blavod. Elle doit sa couleur à l'adjonction de cachous noirs. Quoi de mieux pour fêter Halloween?

    Pour que la vodka vous livre toutes ses saveurs, elle doit être accompagnée de caviar, d'esturgeon fumé, de saumon et d'œufs de saumon. Mais il tout aussi possible de servir des plats moins onéreux et de se contenter de champignons marinés, de concombres salés et de hareng saur avec des pommes de terre.

    Du caviar
    © Sputnik . Vladimir Viatkine
    Du caviar

    Avant d'être consommée, la vodka doit obligatoirement être refroidie. Mais ceux qui la placent dans leur congélateur ont tort, car la température de la boisson ne doit pas descendre en-dessous de 8 ou 10 degrés. Si dans un bar on vous sert une vodka trop froide, méfiez-vous: c'est peut-être fait pour dissimuler son arrière-goût.

    Il semble que la bouteille de vodka la plus chère au monde coûte 2,7 millions d'euros. Pourquoi autant? Parce qu'elle a été distillée trois fois avec du charbon de bouleau nordique, de la poussière de diamant et des pierres précieuses broyées. Viennent s'y ajouter à l'extérieur 3.000 diamants et de la fausse fourrure. Petit bonus: c'est quand même une bouteille de 5 litres.

    Il existe un Musée de vodka russe à Saint-Pétersbourg. Outre l'exposition, l'établissement propose à ses visiteurs des conférences consacrées à l'histoire du produit et aux dangers que présente l'abus de vodka pour la santé, ainsi que des séances de dégustation.

    À Moscou, c'est le Musée de l'histoire de la vodka qui expose devant ses visiteurs plus de 1.500 pièces consacrées à cette boisson.

    Pour terminer, un conseil qui n'a rien d'original

    Vous l'aurez déjà deviné: elle est à consommer avec modération!

    Lire aussi:

    Vodka: l’Ukraine va-t-elle remplacer la Russie en Europe?
    La Corée du Nord appelle ses citoyens à ne pas mélanger la bière avec la vodka
    «Depardieu, sors-nous ta vodka!»: cet «hymne» viral des fans des Bleus en Russie (vidéo)
    Tags:
    vodka, anniversaire, Ivan le Terrible, Pierre le Grand, Ecosse, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik