Russie
URL courte
10410
S'abonner

À l'occasion du 75e anniversaire de la bataille de Stalingrad, le Président russe a appelé la jeunesse russe à chercher ses propres victoires pour être à la hauteur de ses ancêtres.

Lors d'une rencontre avec des jeunes à Volgograd (ancien Stalingrad), le Président russe leur a rappelé la nécessité d'être digne de la mémoire de leurs ancêtres qui, il y a 75 ans, ont vaincu les nazis dans l'une des batailles les plus décisives de la Seconde Guerre mondiale.

«Non seulement nous devons admirer ce que nos ancêtres ont fait […], mais nous devons, si nous voulons être à leur niveau, obtenir nos propres résultats, nos propres victoires, et nous devons aspirer à les atteindre à tout prix, en surmontant les obstacles qui sont devant nous», a déclaré le Président avant d'ajouter que ces obstacles étaient «toujours nombreux».

Le chef d'État a également souligné l'importance de la mémoire historique pour l'avenir de la Russie.

«Nous n'arrêterons pas d'en parler et nous parlerons de ce que nos ancêtres ont fait ici à Stalingrad et pendant d'autres batailles héroïques. C'est très important, c'est un fondement sur lequel repose notre pays», a ajouté Vladimir Poutine.

La bataille de Stalingrad, qui a débuté le 17 juillet 1942 et s'est terminée le 2 février 1943, a opposé les troupes soviétiques à celles du Troisième Reich et emporté la vie de près d'un million et demi de personnes, ce qui en fait une des batailles les plus meurtrières de l'Histoire. Elle a marqué un tournant dans la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
jeunesse, Seconde Guerre mondiale, Bataille de Stalingrad, Vladimir Poutine, Stalingrad, Volgograd, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook