Ecoutez Radio Sputnik
    Le monument La mère Patrie appelle dédié aux héros de la bataille de Stalingrad

    Les faits et les moments forts à retenir de la bataille de Stalingrad en vidéo

    © Sputnik . Mikhaïl Mokrouchine
    Russie
    URL courte
    9241

    Il y a 75 ans, l’armée soviétique infligeait une défaite historique à la Wehrmacht. C’est à Stalingrad que prend définitivement fin la Blitzkrieg allemande en Russie. Voici une vidéo qui permettra de mieux comprendre ce moment décisif.

    En 1943, les soldats soviétiques ont remporté une victoire sur la Wehrmacht. La bataille, qui a mis un terme à la Blitzkrieg, s'est déroulée à Stalingrad.

    Après la défense de la ville qui a mobilisé toutes les forces physiques et psychologiques des soldats soviétiques et une contre-attaque victorieuse, 300.000 Allemands sont encerclés dans le «chaudron».

    L'armée allemande a ainsi capitulé le 2 février 1943 alors que, dans son discours du 30 janvier, Hitler affirmait encore que «le peuple allemand combattrait jusqu'à ce que la victoire soit certaine».

    Cette date marque un tournant de la Seconde Guerre mondiale: la victoire finale sur l'Allemagne nazie n'est dès lors plus qu'une question de temps.

    Ce contexte convient pour ressortir une vidéo qu'une correspondante de Sputnik a tourné, dans les rues de Paris, il y a quelques mois. La question était toute simple: savez-vous pourquoi cette station de métro s'appelle Stalingrad?

    La station du métro parisien Stalingrad a été nommée ainsi en 1946. Il s'agit d'un geste de respect de la part des Français à l'égard de la victoire de l'URSS dans une des plus grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale.

    Lire aussi:

    Les 100 Stalingrad qui réconcilient la France et la Russie
    Poutine appelle la jeunesse russe à être à la hauteur de ses ancêtres
    Les négociateurs militaires ont aussi contribué à la victoire de Stalingrad
    Tags:
    victoire, bataille, Seconde Guerre mondiale, Allemagne, Stalingrad, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik