Russie
URL courte
371052
S'abonner

La diplomatie russe s’est prononcée sur les possibles risques de l’application de la loi sur la réintégration du Donbass signée le 20 février par Piotr Porochenko. D’après son communiqué, elle pourrait mener aux conséquences les plus graves tant pour le peuple ukrainien que pour l’Europe.

La mise en pratique de la loi sur la réintégration du Donbass est susceptible d'aggraver la situation dans le sud-est de l'Ukraine, a déclaré le ministère des Affaires étrangères russe en appelant les pays occidentaux à influencer la politique de Kiev pour éviter l'escalade.

«L'application pratique de cette loi risque de mener à l'escalade de la situation dans le sud-est de l'Ukraine. Nous espérons que les tuteurs occidentaux s'en rendent compte et réussiront à utiliser leur influence sur Kiev afin d'éviter la réalisation d'un scénario fatal pour l'État ukrainien et susceptible de mener à des conséquences inattendues pour la stabilité et la sécurité européenne», lit-on dans le communiqué du ministère russe, qui dénonce également les méthodes employées par le pouvoir ukrainien.

Le Président ukrainien Piotr Porochenko a signé le 20 février la loi sur la réintégration du Donbass qui qualifie la Russie d'«agresseur». Les régions hors du contrôle de Kiev sont mentionnées dans ce document comme étant des territoires «occupés».

La République autoproclamée de Lougansk a déclaré que la signature de cette loi par le Président ukrainien était une tentative tardive de légitimer la violence dans la région.

La République populaire autoproclamée de Donetsk a noté pour sa part que c'était une tentative de Kiev de légitimer l'emploi de l'armée contre des civils.

Lire aussi:

Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Mobilisation contre les violences policières à Paris, en dépit de l’interdiction - vidéo
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
réintégration, loi, ministère russe des Affaires étrangères, Petro Porochenko, Donbass, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook