Ecoutez Radio Sputnik
    Les réfugiés syriens dans le camp d'el-Rukban

    Al-Tanf: une «réserve pour les terroristes» en Syrie, selon la Défense russe

    © AP Photo /
    Russie
    URL courte
    13242

    Les États-Unis utilisent la zone à l’ouest de la Syrie sous leur contrôle comme une réserve pour les terroristes, selon le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine.

    Dans une interview accordée à la chaîne de télévision Rossia 24 le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, a évoqué une vaste zone à l'ouest de la Syrie actuellement contrôlée par les militaires américains.

    «Une zone de sécurité de 55 km de diamètre aux environs d'al-Tanf ne peut pas ne pas nous préoccuper. C'est sur la frontière avec l'Irak, à l'ouest de la Syrie, où une réserve a été créé, de fait, pour les terroristes. Là-bas ils se réarment, s'entraînent et c'est de cet endroit qu'ils réalisent leurs sorties. Tout cela sous la direction des forces d'opérations spéciales et d'autres unités américaines», a déclaré Alexandre Fomine.

    Le militaire a ajouté que les États-Unis ne laissaient pas entrer les convois humanitaires dans le camp de réfugiés syrien d'El-Rukban situé à proximité d'al-Tanf et dans lequel la situation humanitaire est devenue catastrophique.

    Fin novembre dernier, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie avait annoncé qu'en instaurant une zone interdite de 55 km autour de la base militaire américaine d'al-Tanf, les États-Unis avaient isolé plus de 50.000 personnes ayant besoin d'aide humanitaire. La coalition dirigée par les États-Unis avait consenti à aider ces populations, mais avait déclaré ne pas avoir reçu la confirmation que les autorités syriennes étaient prêtes à laisser passer les convois.

    Lire aussi:

    De l’équipement lourd envoyé dans la région d’al-Tanf contrôlée par les USA, selon Moscou
    Lavrov dénonce la formation d’extrémistes dans la zone d’al-Tanf sous contrôle US
    Les États-Unis refusent de sécuriser des convois humanitaires dans la région d'al-Tanf
    Tags:
    terrorisme, base militaire, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alexandre Fomine, États-Unis, Al-Tanf
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik