Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Travailler avec Poutine, c’est comment? Le porte-parole du Président se confie

    © Sputnik . Mikhail Klementiev
    Russie
    URL courte
    2351

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a confié comment était Vladimir Poutine au travail et s’il le critiquait souvent.

    Après que le chef de l'État russe a déclaré que son porte-parole, Dmitri Peskov, racontait parfois «des bobards», ce dernier a répondu à ces critiques.

    «Nous avons plusieurs fois raconté que le Président est une personne très exigeante, un chef très exigeant. Ainsi, c'est un processus de travail absolument normal [la critique, ndlr]. La critique peut être plus intense ou moins intense», a confié Dmitri Peskov devant des journalistes.

    Et de rajouter:

    «Un porte-parole qui n'est jamais critiqué par son chef. Ça ne peut être qu'un porte-parole qui ne fait rien».

    À la question de savoir si ses déclarations sont «de son fait» ou elles sont la position du Kremlin, Peskov a répondu:

    «Je n'exprime jamais ma propre opinion».

    Auparavant, Vladimir Poutine a déclaré, dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine NBC, qu'il ne surveillait pas en personne chaque déclaration faite par les membres de son administration et du gouvernement du pays, leur effectif étant de 2.000:

    «Est-ce que vous croyez vraiment que je les contrôle tous, chacun d'entre eux? Il y a [Dmitri] Peskov qui est en face de moi, mon porte-parole, il raconte parfois de tels bobards, je le regarde à la télé et je me dis: mais qu'est-ce qu'il raconte? Qui l'en a chargé?» a fait remarquer le Président.

    Lire aussi:

    Le porte-parole du Kremlin explique pourquoi argumenter avec Poutine est «très difficile»
    Que fait Vladimir Poutine pendant de longs vols à bord d’avions?
    Le Kremlin précise en quoi le nouveau mandat de Poutine sera différent
    Tags:
    travail, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik