Russie
URL courte
5220
S'abonner

Les électeurs de Khabarovsk, la plus grande ville de l'Extrême-Orient russe, ont eu aujourd'hui la chance de se voir servir un petit déjeuner présidentiel.

En ce jour de l'élection présidentielle en Russie, tous ceux qui se sont rendus ce matin au bureau de vote situé au lycée N°5 de Khabarovsk ont eu l'occasion de déguster un petit déjeuner pas comme les autres, celui mis au point par les diététiciens pour Vladimir Poutine.

Retrouvez plus d'articles sur l'élection présidentielle en Russie dans notre dossier spécial.

Il s'agit d'une bouillie d'avoine au lait écrémé avec des pignons de pin, des galettes au fromage blanc, une pomme au four, une tisane d'argousier ou une infusion de baies aux cinq saveurs.

«C'est un petit déjeuner sain pour le Président et si le Président est en bonne forme, le pays tout entier le sera. La bouillie est très bonne pour la santé, car elle contient toutes les vitamines nécessaires», a indiqué un représentant du restaurant qui a préparé les plats.

Ce 18 mars est le grand jour où la nation russe élit son Président pour les six prochaines années.

La présidentielle se tient dans les 85 régions du pays, dans plus de 97.300 bureaux de vote en Russie et dans 401 bureaux de vote à l'étranger. Plus de 100 millions de personnes sont appelées à voter. Cette année, les deux nouvelles régions du pays, la Crimée et Sébastopol, rattachées à la Russie suite à un référendum en 2014, participent également à l'élection.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Pass sanitaire, couvre-feu: quelles mesures seront mises en place pour la fête de la musique?
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
président, petit-déjeuner, Présidentielle russe 2018, Vladimir Poutine, Khabarovsk, Extrême-Orient, Sébastopol, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook