Ecoutez Radio Sputnik
    Election présidentielle en Russie

    Etant allés voter massivement, les Russes étonnent un journaliste de CNN

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Russie
    URL courte
    19902

    Un correspondant de CNN qui a suivi la présidentielle de ce dimanche en Russie a constaté que certains électeurs avaient esquissé quelques pas de danse à l'entrée de l'un des nombreux bureaux de vote à Moscou.

    Le journaliste Matthew Chance de CNN, qui a couvert le déroulement de l'élection présidentielle de ce dimanche en Russie, s'est dit surpris de l'activité manifestée par les Russes lors de l'élection.

    Retrouvez plus d'articles sur l'élection présidentielle en Russie dans notre dossier spécial.

    Dans un reportage diffusé en direct depuis un bureau de vote, il s'est dit étonné de l'optimisme éprouvé par les Russes venus accomplir leur devoir électoral. Surtout que le nombre de candidats était «très limité», a-t-il affirmé, constatant que ceux qui souhaitaient voter devait faire la queue pour obtenir leur bulletin.

    «Nous pensions que l'état d'esprit serait plutôt apathique. Mais en réalité, au moins dans ce bureau de vote dans le centre de Moscou, c'est très animé», a-t-il indiqué.

    Matthew Chance a même publié sur sa page Twitter une vidéo avec des Russes dansant à l'entrée de leur bureau de vote.

    La présidentielle s'est tenue dans les 85 régions du pays, dans plus de 97.300 bureaux de vote en Russie et dans 401 bureaux de vote à l'étranger. Plus de 100 millions de personnes sont appelées à voter. Cette année, les deux nouvelles régions du pays, la Crimée et Sébastopol, rattachées à la Russie suite à un référendum en 2014, participent également à l'élection.

    Lire aussi:

    Plus de 1,5 million de Russes sont des «électeurs mobiles»
    Présidentielle russe: un homme de 122 ans a aussi voté!
    Aux USA, des provocations lors du scrutin à la présidentielle russe
    Tags:
    bureaux de vote, Présidentielle russe 2018, CNN, Twitter, Inc, Sébastopol, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik