Ecoutez Radio Sputnik
    Adieu moustache et cheveux: les 1ères promesses de la présidentielle russe tenues. Image d'illustrution

    Adieu moustache et cheveux: les 1ères promesses de la présidentielle russe tenues (photos)

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Russie
    URL courte
    Présidentielle 2018 en Russie (110)
    9381

    Le candidat à la présidentielle du Parti communiste, Pavel Groudinine, a non seulement perdu l’élection du 18 mars mais aussi sa moustache, coupée après un pari sur les résultats électoraux. En outre, il n’est pas le seul qui a dû tenir ses «promesses électorales».

    Le vainqueur de la présidentielle n'est pas le seul à devoir tenir ses promesses électorales, d'autres participants à l'élection ont aussi cet impératif. Dans ce cas, il s'agit de Pavel Groudinine, le candidat du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF), qui a dû couper sa moustache à cause d'un pari.

    Avant la présidentielle russe qui s'est tenue le 18 mars, M.Groudinine avait promis au journaliste et bloggeur Youri Doud de dire adieu à sa moustache s'il ne dépassait pas les 15%. En fait, il n'a fait que 11,77%.

    «Hier, la Commission électorale centrale a annoncé les résultats définitifs de l'élection. Je ne suis pas d'accord, mais si l'on a donné sa parole, il faut la tenir», a-t-il écrit sur son compte Instagram.

    Pavel Groudinine n'est pas le seul qui a dû changer son apparence à cause d'un pari en lien avec la présidentielle 2018. Le vice-gouverneur de la région de Mourmansk, Anatoli Vechkine, a dû se raser la tête ayant perdu un pari sur la participation électorale dans cette région du nord de la Russie.

    «J'étais sûr que la région de Mourmansk serait la première du district fédéral du Nord-Ouest. Mais elle s'est avérée deuxième. C'est très bien mais j'ai perdu le pari», a-t-il écrit sur Facebook.

    Cela étant, M.Vechkine a trouvé des points positifs à sa nouvelle apparence.

    «La parole d'un homme est plus chère que des cheveux. De plus, je suis prêt pour les vacances», a-t-il indiqué.

    La présidentielle russe s'est tenue le 18 mars dans les 85 régions du pays, dans plus de 97.300 bureaux de vote en Russie et dans 401 bureaux de vote à l'étranger. Cette année, les deux nouvelles régions du pays, la Crimée et Sébastopol, rattachées à la Russie suite à un référendum en 2014, ont également participé à l'élection.

    Vladimir Poutine a remporté la présidentielle russe de 2018 avec 76,69% des suffrages. Pavel Groudinine a obtenu 11,77% des voix et le chef de file du Parti libéral-démocrate Vladimir Jirinovski, 5,65%. La présentatrice de télévision Ksénia Sobtchak est créditée de 1,68% des suffrages, le dirigeant du Parti Iabloko Grigori Iavlinski de 1,05%, Boris Titov de 0,76%, Maxime Souraïkine de 0,68% et Sergueï Babourine de 0,65%.

    Le taux de participation a été de 67,4%.

    Dossier:
    Présidentielle 2018 en Russie (110)

    Lire aussi:

    Poutine ne permettra à personne «de franchir les lignes rouges des intérêts nationaux»
    La réaction de Poutine aux résultats de la présidentielle russe dévoilée
    Encore plus populaire: les résultats du vote à l’étranger sont dévoilés
    Tags:
    moustache, cheveux, candidats, élection présidentielle, élections, Présidentielle russe 2018, Commission centrale électorale (CEC) de Russie, Grigori Iavlinski, Pavel Groudinine, Boris Titov, Ksénia Sobtchak, Vladimir Jirinovski, Vladimir Poutine, Mourmansk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik