Ecoutez Radio Sputnik
    Incendie dans un centre commercial en Sibérie: le bilan s’aggrave à 64 morts

    Incendie dans un centre commercial en Sibérie: le bilan s’aggrave à 64 morts

    © Sputnik . Alexandr Kryazhev
    Russie
    URL courte
    Incendie meurtrier à Kemerovo (25 mars 2018) (21)
    6227

    Au moins 64 personnes ont perdu la vie dans l’incendie d’un centre commercial qui s'est produit hier dans la ville sibérienne de Kemerovo, a annoncé le ministre russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov.

    Le bilan de l’incendie dans le centre commercial Zimniaya Vichnia («Cerise d'hiver») de la ville sibérienne de Kemerovo, à 3.600 kilomètres à l'est de Moscou, s’est aggravé à 64 morts, annonce le ministre russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov.

    Il a également déclaré que le nombre précis des personnes décédées dans le drame serait déterminé par une expertise génétique. Des membres du Comité d'enquête ont déjà organisé la collecte du matériel génétique auprès des proches des victimes de l'incendie de Kemerovo. 

    Bien que les pompiers aient annoncé lundi matin que l’incendie avait été maitrisé, le feu s’est à nouveau déclaré plus tard dans la journée.

     

     

    Le centre commercial Zimniaya Vichnia («Cerise d'hiver»), dans la ville sibérienne de Kemerovo, était en feu le 25 mars, un total de 1.500 mètres carrés ont été ravagés par les flammes. Alors que l'incendie se propageait, le toit de 1.200 mètres carrés s'est effondré. Le feu s'est déclaré au troisième et dernier étage du centre commercial. Le ministre russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, a décrété l'état d'urgence dans la région de Kemerovo.

    Dossier:
    Incendie meurtrier à Kemerovo (25 mars 2018) (21)

    Lire aussi:

    Incendie à Kemerovo: 4 personnes placées en garde à vue
    Poutine évoque des intox de l'étranger sur la tragédie de Kemerovo
    Tragédie de Kemerovo: l'origine de l’incendie déterminée
    Tags:
    centre commercial, incendie, Vladimir Poutchkov, Kemerovo, Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik