Ecoutez Radio Sputnik
    Angara-A5

    La Russie commence la construction de sa nouvelle fusée lourde dernier cri Angara-A5

    Press service of Defense Ministry of Russian Federation
    Russie
    URL courte
    6550

    La fabrication de la nouvelle fusée lourde russe de dernière génération Angara-A5, dont le lancement est prévu en 2021 depuis le nouveau cosmodrome Vostotchny, a commencé dans le Centre Khrounitchev de recherche et de production astronautique d’État.

    Les travaux visant la fabrication du lanceur lourd russe à construction modulaire Angara-A5, dont le lancement est prévu en 2021 depuis le nouveau cosmodrome Vostotchny, situé dans l'Extrême-Orient russe, ont débuté dans le Centre Khrounitchev de recherche et de production astronautique d'État.

    «Le travail avec la coopération de fabrication et de livraison de matériaux, de matières d'œuvre et de fournitures extérieures pour la construction du lanceur lourd Angara-A5 a commencé», a communiqué le Centre.

    Le lancement d'essai de la fusée Angara-A5 sur le cosmodrome de Plesetsk dans la région d'Arkhangelsk
    © Sputnik . Ministry of Defence of the Russian Federation
    L'Angara est une famille de lanceurs russes de la nouvelle génération. Elle comprend des fusées de différentes classes, des engins légers aux engins lourds, dont la capacité de transport va jusqu'à 35 tonnes. Ils sont destinés à lancer en orbite tous les types d'appareils spatiaux, y compris des satellites, des navettes et des sondes.

    Deux autres modèles de la fusée sont en développement. Il s'agit de l'Angara-A5P, conçu pour les missions habitées, et de l'Angara-A5V, dont la capacité atteint 37-38 tonnes et qui destinée aux vols vers la Lune.

    Lire aussi:

    La Russie créera un lanceur spatial superlourd (Rogozine)
    Le cosmodrome russe de Plessetsk souffle ses 60 bougies! (vidéo)
    Face à Elon Musk et SpaceX, Roscosmos annonce la couleur
    Tags:
    fusée, construction, lanceur, Angara-A5, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik