Ecoutez Radio Sputnik
    Le centre commercial Zimniaïa Vichnia de Kemerovo ravagé par un incendie

    Plaisanteries macabres: comment un Ukrainien a essayé d’exploiter une tragédie humaine

    Comité d'enquête de Russie
    Russie
    URL courte
    Incendie meurtrier à Kemerovo (25 mars 2018) (21)
    11246

    Une fake news diffusée par un mauvais plaisant ukrainien a choqué des centaines d’habitants de la ville russe de Kemerovo où un incendie meurtrier a ravagé un grand centre commercial le 25 mars dernier.

    Un mauvais plaisantin ukrainien, Evgueni Volnov, a avoué avoir diffusé de fausses informations sur «des centaines de morts» dans l’incendie du centre commercial Zimniaya Vichnia de Kemerovo, en Sibérie orientale, choquant ainsi de nombreuses personnes, annoncent les médias.

    M.Volnov a publié mardi une vidéo sur YouTube où il prend plaisir à tromper les employés des morgues de Kemerovo, en se faisant passer pour un secouriste. L’homme commence par demander aux employés combien de places il reste dans leur établissement.

    Ayant appris qu’une morgue est prête à accueillir une centaine de corps de victimes au maximum, il a l’air déçu et déclare que le personnel se verra prochainement envoyer «plus de 300 corps». 

    Les employés ont été choqués par cette information, puisque selon leurs données, l’incendie avait fait entre 60 et 70 morts. A en juger d’après la réaction des interlocuteurs du mauvais farceur, aucun corps n’était encore arrivé dans les morgues de Kemerovo au moment de ces conversations truquées.

    Une manifestation s’est tenue mardi au centre de Kemerovo. Les participants ont réclamé  le «vrai bilan» de la tragédie. Le maire de la ville Ilia Serediouk et une quinzaine de volontaires se sont rendus à la morgue du centre de médecine légale pour vérifier les listes des corps des victimes. Plus tard, les membres de ce groupe ont annoncé avoir inspecté tous les locaux de la morgue, sans découvrir de victimes de l’incendie ne figurant pas sur les listes.

    Le Président russe Vladimir Poutine, qui s’est rendu mardi dans la ville, a appelé les habitants de Kemerovo à ne pas douter des informations officielles et ne pas croire les rumeurs diffusées dans les réseaux sociaux. Il s’est recueilli devant le mémorial créé au centre de Kemerovo, a rendu visite aux blessés dans les hôpitaux et a mené une réunion en vue d’accélérer l’enquête.

    L’incendie qui a ravagé le centre commercial Zimniaya Vichnia («Cerise d’hiver») de Kemerovo le 25 mars a fait 64 morts, dont de nombreux enfants. Un total de 1.500 mètres carrés du bâtiment ont été ravagés par les flammes. Alors que l'incendie se propageait, le toit de 1.200 mètres carrés s'est effondré. Un deuil de trois jours a été décrété dans la région de Kemerovo. Le Président Poutine a également décrété le 28 mars jour de deuil national en mémoire des victimes. 

    Dossier:
    Incendie meurtrier à Kemerovo (25 mars 2018) (21)

    Lire aussi:

    Poutine évoque des intox de l'étranger sur la tragédie de Kemerovo
    Incendie dans un centre commercial en Sibérie: le bilan s’aggrave à 64 morts
    Tragédie de Kemerovo: l'origine de l’incendie déterminée
    Tags:
    morgue, farceur, victimes, YouTube, Vladimir Poutine, Kemerovo, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik