Ecoutez Radio Sputnik
    Viktor Kalachnikov

    Viktor Kalachnikov, constructeur soviétique et russe d'armes à feu, est décédé

    © Sputnik . Vitali Belooussov
    Russie
    URL courte
    10328

    Viktor Kalachnikov, constructeur d'armes à feu russes et fils de l'inventeur du célèbre fusil d'assaut russe AK-47 Mikhaïl Kalachnikov, s'est éteint le lundi 27 mars à l'âge de 75 ans, annonce un communiqué.

    Viktor Kalachnikov, ingénieur soviétique et russe et fils du père du célèbre fusil d'assaut soviétique AK-47, est mort à l'âge de 75 ans, a annoncé dans un communiqué le service de presse de l'Institut technique d'Ijevsk portant le nom de Mikhaïl Kalachnikov.

    «Viktor Kalachnikov, constructeur soviétique et russe d'armes à feu, ingénieur-concepteur en chef du groupe Kalachnikov, candidat ès sciences techniques et fils du célèbre constructeur Mikhaïl Kalachnikov, est décédé le 27 mars à l'âge de 75 ans», indique le communiqué.

    Selon ce dernier, Viktor Kalachnikov a mené au sein du groupe Kalachnikov de multiples recherches pour perfectionner le célèbre fusil d'assaut mis au point par son père et a inventé plusieurs détails de l'arme permettant d'en assurer la fiabilité.

    Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du fusil d'assaut soviétique AK-47, vendu à des millions d'exemplaires dans le monde, est mort le 23 décembre 2013 à l'âge de 94 ans. Aujourd'hui, les versions de la légendaire kalachnikov sont utilisées par les armées de plus de 50 pays.

    Le nom de l'inventeur est connu dans le monde entier. Homme-légende, membre honoris causa de plusieurs Académies et universités de Russie, des Etats-Unis, de Chine. Le journal français Libération a porté l'arme AK-47 sur la liste des plus grandes inventions du XXe siècle.

    Lire aussi:

    Kalachnikov commente les plans des États-Unis de faire fabriquer ses armes sur leur sol
    Les fusils d’assaut Kalachnikov seront fabriqués en Arabie saoudite
    Tout ce qu’il faut savoir sur les performances des nouveaux fusils Kalachnikov
    Tags:
    armes à feu, AK-47, Mikhaïl Kalachnikov, Ijevsk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik