Russie
URL courte
17628
S'abonner

Le Service fédéral de sécurité a déjoué le projet de trois Russes et d’un Ukrainien visant à transférer à l’étranger des cartes militaires secrètes, selon l’antenne du Service dans la région de Sverdlovsk.

Le Service fédéral de sécurité (FSB) pour la région de Sverdlovsk (Oural) a déjoué la tentative de remettre à des étrangers des cartes militaires secrètes.

Le FSB n'a pas révélé où travaillaient les personnes arrêtées (trois Russes et un Ukrainien) et le pays dont les services secrets voulaient obtenir les documents secrets.

«Au cours des perquisitions au domicile de trois citoyens russes et d'un citoyen ukrainien menées à Ekaterinbourg, Omsk et Simferopol, des copies électroniques et imprimées de cartes topographiques secrètes de l'état-major des Forces armées russes ont été saisies», indique un communiqué de presse du FSB.

Aucune poursuite judiciaire à l'encontre des personnes arrêtées n'a été engagée, le FSB s'étant contenté de les avertir de l'inadmissibilité dans le futur de telles actions qui tombent sous le coup de l'article Haute trahison et Espionnage du Code pénal russe.

Tous les quatre ont reconnu avoir créé une menace à la sécurité de la Russie et «ont renoncé à commettre des actes similaires dans l'avenir ». Un d'entre eux avait été déjà poursuivi en justice pour haute trahison, mais il n'est pas précisé s'il avait été condamné.

Lire aussi:

L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Tags:
documents confidentiels, FSB, Oural
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook