Ecoutez Radio Sputnik
    Artificial intelligence

    Faites la connaissance de la Russe Véra, le premier avatar-recruteur du monde

    © Photo. Pixabay
    Russie
    URL courte
    6512

    Une start-up russe de Saint-Pétersbourg a conçu une intelligence artificielle capable de sélectionner des employés. Presque un avatar de responsable des ressources humaines! Mais comment fonctionne cette technologie dernier cri qui a déjà suscité l’intérêt de grands groupes internationaux comme L’Oréal, PepsiCo ou bien encore IKEA?

    Elle a une image virtuelle mais ne possède pas de corps. Elle n'existe pas dans le monde réel mais est capable de changer le futur. L'intelligence artificielle féminine baptisée Véra a été conçue par les Russes Alexandre Ouraksin et Vladimir Svechnikov dans le but de simplifier le processus de sélection des employés. D'après les deux développeurs, cette intelligence artificielle est un assistant utile aux hommes qui vise à les débarrasser de certaines tâches routinières et donc ennuyeuses.

    Pour le moment, des entreprises comme PepsiCo, IKEA ou L'Oréal ont déjà «embauché» cette intelligence artificielle, ainsi que plusieurs autres entreprises en Russie, telles qu'Auchan, Raiffeisen bank ou Rostelekom.

    Véra est en mesure d'accomplir plusieurs tâches que réalisent d'habitude au sein de leurs entreprises les responsables des ressources humaines. En l'espace de quelques minutes seulement, elle peut faire une liste de sites avec des CV de candidats selon des critères pré-établis. Grâce aux nouvelles technologies, ce robot peut même appeler les candidats et reconnaître leurs voix.

    Cerise sur le gâteau: Véra est capable non seulement d'envoyer la description d'un offre d'emploi aux candidats et même de les interviewer par vidéo-conférence. Elle est également est capable de débarrasser ses employeurs des doublures de CV en les supprimant automatiquement.

    Comme l'indiquent aux médias russes les concepteurs de Véra, dans le futur ses capacités pourront être les mêmes que celles des hommes. D'après eux, pour éviter «la rébellion» des robots, sujet largement présenté dans les films fantastiques, il faut qu'ils soient conscients, et pour cela, il faudra leur faire apprendre beaucoup de choses.

    Lire aussi:

    Les médias US préoccupés par les robots russes et chinois
    La Chine réussira-t-elle à créer l’intelligence artificielle «la plus intelligente»?
    Perspective alarmiste: le démon de l'IA fera tomber l'empire humain d'ici 2050
    Tags:
    intelligence artificielle, robot, L'Oréal, PepsiCo, IKEA, Saint-Pétersbourg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik