Ecoutez Radio Sputnik
    L’équipement du laboratoire découvert par les militaires russes dans la ville syrienne de Douma

    L’équipement du laboratoire chimique de Douma serait de fabrication occidentale

    © capture d'écran: YouTube/RT/Sputnik
    Russie
    URL courte
    Attaque chimique présumée à Douma (79)
    322428
    S'abonner

    L’équipement du laboratoire découvert par les militaires russes dans la ville syrienne de Douma serait évidemment fabriqué au Royaume-Uni ou en Allemagne, selon l’ancien membre de la commission du désarmement des Nations unies, Igor Nikouline.

    L'ancien membre de la commission du désarmement de l'Onu, Igor Nikouline, a déclaré à Sputnik que l'équipement du laboratoire de fabrication d'armes chimiques appartenant aux radicaux et localisé dans la ville syrienne de Douma par les militaires russes serait apparemment fabriqué en Occident, plus particulièrement au Royaume-Uni ou en Allemagne.

    «L'équipement du laboratoire montré sur la vidéo est de fabrication occidentale. Il provient apparemment du Royaume-Uni ou d'Allemagne. Cela concerne également le réacteur chimique présent sur la vidéo», a signalé Igor Nikouline.

    Il a ajouté qu'à en juger d'après la vidéo, le laboratoire était adapté pour produire certains agents chimiques.

    Comme annoncé précédemment, les experts russes ont découvert à Douma, en Syrie, un laboratoire de fabrication d'armes chimiques appartenant aux radicaux et recelant des éléments de production de gaz moutarde ainsi qu'une bouteille de chlore.

    Dans la nuit du 13 au 14 avril, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué des sites d'infrastructures militaires de la Syrie. Les pays occidentaux soutiennent qu'une attaque chimique a eu lieu le 7 avril dans la ville de Douma, près de la capitale syrienne. La Russie a démenti les informations concernant une bombe au chlore qui aurait été larguée par les forces gouvernementales syriennes. Les militaires russes ont qualifié de fausses les photos de victimes de la prétendue attaque chimique à Douma publiées par les Casques blancs sur les réseaux sociaux.

    Damas a qualifié les accusations contre l'armée syrienne liées aux armes chimiques de peu convaincantes. La partie syrienne a plus d'une fois souligné que tout son arsenal chimique avait été évacué du pays en 2014 sous le contrôle de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

    Dossier:
    Attaque chimique présumée à Douma (79)
    Tags:
    laboratoire, armes chimiques, Douma
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik