Russie
URL courte
391717
S'abonner

L’Otan et, en particulier, les États-Unis sont préoccupés par la capacité croissante des flottes russes de la mer Noire et du Nord, a indiqué à Sputnik une source à Bruxelles.

Le renforcement des capacités de la flotte de la mer Noire et de celle du Nord inquiète les États-Unis et d'autres pays de l'Otan, a communiqué à Sputnik une source militaire et politique à Bruxelles.

«La première [la flotte du Nord, ndlr] assure l'accès à la Russie à la partie nord de la région Atlantique, la deuxième [la flotte de la mer Noire, ndlr] au bassin méditerranéen», a indiqué la source.

Selon les informations divulguées auparavant, les sous-mariniers russes prennent la mer de plus en plus souvent pour des missions de mise en alerte et divers exercices militaires. Le temps que les équipages russes ont passé en mer en 2017 a plus que doublé par rapport aux années 2015 et 2016.

En 2018, la flotte sous-marine prendra part à plus de 500 exercices.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
La police entre chez lui pour vérifier son identité et y fait une trouvaille inattendue
Tags:
exercices militaires, sous-marins, flotte, OTAN, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook