Ecoutez Radio Sputnik
    investiture du Président, 2012

    D’Eltsine à Poutine: la cérémonie d’investiture présidentielle en Russie

    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    Russie
    URL courte
    1241

    Dans le protocole d'État, il n'y a pas de cérémonie plus importante que l'investiture du Président. Vingt-sept ans d’histoire de la nouvelle Russie est un temps suffisant pour perfectionner cette procédure et de parler de traditions déjà établies. Pourtant, des nouveautés marqueront la cérémonie de 2018…

    Les préparatifs à la cérémonie d'investiture du Président russe se terminent au Grand palais du Kremlin. Cette cérémonie solennelle, qui a lieu le 7 mai, a été pensée en détails. Les trompettes et les tambours de l'orchestre présidentiel brillent et les gardes du régiment de Kremlin sont prêts à crier «Hourra!».

    Histoire de la cérémonie

    Cette cérémonie s'est déjà déroulée cinq fois dans l'histoire de la Russie moderne. Elle a été organisée la première fois en 1991, avec l'investiture du Président Boris Eltsine. C'est alors que les principales règles de ce rituel ont été élaborées. Depuis lors, aucun changement significatif n'a été apporté à la procédure. Pourtant le lieu de la cérémonie a changé: si Boris Eltsine est entré en fonctions au Palais des Congrès du Kremlin, depuis l'an 2000, le Président élu prête serment dans la salle Andreevski du Grand Palais du Kremlin.

    Étendard et Plaque de Président de Russie

    Lors de la cérémonie, des signes de distinction particuliers sont remis au chef d'État. Il s'agit de l'étendard et de la plaque de Président de Russie. Cette dernière prend la forme d'une croix en or, couverte de rubis en émail rouge, avec les armoiries de la Russie. Au verso de cette plaque, la devise «L'utilité, l'honneur et la gloire» est gravée.

    L'étendard, ou le drapeau du Président de Russie, est un tissu carré aux couleurs du drapeau russe. Au centre se trouve une représentation en or du blason du pays. Sur la hampe il y a une plaque d'argent gravée avec le nom du Président et la date de son mandat.

    Après la remise de la plaque l'orchestre joue l'hymne de la Russie, et l'étendard est hissé sur la résidence du nouveau chef de l'État.

    Serment

    Afin d'entrer en fonction le Président prononce un serment composé de 33 mots en mettant sa main sur la Constitution de la Russie. Ce serment évoque le respect et la protection des droits et des libertés de l'homme et du citoyen, le service fidèle au peuple et la protection de la souveraineté, ainsi que de la sécurité et de l'intégrité de l'État.

    Nouveautés

    Selon les informations préliminaires, l'investiture de 2018 sera différente des cérémonies précédentes par le nombre d'invités: cette année leur nombre sera d'environ 5.000 personnes. Outre les parlementaires et les membres du gouvernement, les chefs des missions diplomatiques, les représentants de différentes organisations publiques et d'entreprises, des journalistes ainsi que des participants à la campagne électorale de Vladimir Poutine et des bénévoles de son QG sont invités à cette cérémonie.

    Si en 2012, M.Poutine avait été obligé de déménager de la Maison blanche à Moscou, siège du gouvernement dont il était le chef, jusqu'au Kremlin pour accéder au poste de chef de l'État, cette année ce transfert n'est pas nécessaire.

    Et encore un moment curieux, il n'est pas exclu que le Président assiste à un défilé de la garde du Régiment présidentiel sur la place de la cathédrale du Kremlin. Pourtant, cette information n'est pas confirmée.

    La présidentielle russe s'est tenue le 18 mars dans les 85 régions du pays, dans plus de 97.300 bureaux de vote en Russie et dans 401 bureaux de vote à l'étranger. Cette année, les deux nouvelles régions du pays, la Crimée et Sébastopol, rattachées à la Russie suite à un référendum en 2014, ont également participé à l'élection.

    Lire aussi:

    La cérémonie d’investiture de Vladimir Poutine comme si vous y étiez
    Qu’est-ce qui distingue la cérémonie d’investiture russe des autres?
    Une limousine pour le Président: le nouveau Cortège
    Tags:
    serment, investiture, Régiment présidentiel russe, Kremlin, Boris Eltsine, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik