Russie
URL courte
0 452
S'abonner

A l'occasion du 235e anniversaire de la Flotte russe de la mer Noire, découvrez une sélection de faits plus ou moins connus sur celle qui a failli être détruite lors de la guerre de Crimée et qui prend part à la campagne militaire en Syrie.

Le 13 mai 2018, la Flotte de la mer Noire célèbre son 235e anniversaire. Voici son histoire en quelques points clés rappelés par la chaîne russe Zvezda.

La flotte la plus jeune de toutes les flottes russes

Fondée le 13 mai 1783 sur l'ordre de l'impératrice Catherine II, la Flotte de la mer Noire s'avère être la plus jeune des flottes des forces navales russes.

La plus ancienne est celle de la Baltique, créée le 18 mai 1703. Viennent ensuite les flottes du Pacifique (fondée le 21 mai 1731), du Nord (créée le 1er juin 1733) et de la mer Noire, après que la Crimée a rejoint l'Empire russe.

Une riche expérience de combat

C'est la Flotte de la mer Noire dont le sort a été le plus difficile et le plus dramatique. Elle a été menacée de disparition à deux reprises: pendant la guerre de Crimée puis pendant la Guerre civile. Pendant la Grande Guerre patriotique, la Flotte de la mer Noire a participé à la défense d'Odessa, de Sébastopol, à l'opération de débarquement de Kertch-Feodossia, à la défense du Caucase, à la libération de la grande ville du sud de la Russie, Novorossiisk.

La flotte a effectué 24 opérations amphibies, a coulé 835 navires ennemis ont été coulés, en a endommagé 539.

Le rôle de la flotte de la mer Noire dans la lutte antiterroriste en Syrie

Les navires de la Flotte de la mer Noire participent à la campagne militaire russe en Syrie et notamment couvrent le groupe aéronautique de l'Armée de l'air russe. En outre, le vaisseau lance-missiles Serpoukhov a effectué des frappes contre des positions terroristes sur le sol syrien avec des missiles de croisière Kalibr.

L'exploit de l'époque de la guerre de Crimée réitéré

En mars 2014, les marins de la flotte de la mer Noire ont répété l'exploit de la guerre de Crimée en sabordant leurs navires sur le lac Donouzlav au nord d'Eupatoria, où se trouvait la base navale ukrainienne, afin de ne pas laisser les navires de guerre quitter le port. Ils ont choisi des navires en réparation dont une quarantaine se trouvaient dans la baie de Sébastopol. Ainsi, les marins ukrainiens ont été évincés de Crimée sans qu'un seul coup de feu ne soit tiré.

  • La frégate russe Amiral Essen
    La frégate russe Amiral Essen
    © Sputnik . Vasily Batanov
  • Le croiseur lance-engins Moskva
    Le croiseur lance-engins Moskva
    © Sputnik . Vasily Batanov
  • Frégate Admiral Grigorovitch
    Frégate Admiral Grigorovitch
    © Sputnik . Sergueï Malgavko
1 / 3
© Sputnik . Vasily Batanov
La frégate russe Amiral Essen

Extrême propreté

Les marins d'aucune des flottes russes ne sont aussi soucieux de la pureté des eaux sur lesquelles ils naviguent que ceux de la Flotte de la mer Noire. Même dans la baie de Sébastopol, près des navires, on peut nager.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
lance-missiles, navires, combat, flotte, anniversaire, guerre, Flotte russe de la mer Noire, Eupatoria, Novorossiïsk, mer Noire, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook