Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Maria Zakharova appelle les USA à ne pas «faire des ronds de jambe» à Kiev

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Russie
    URL courte
    6381

    Washington ferait mieux de fustiger Kiev au lieu de l’aduler au sujet des interpellations des journalistes russes en Ukraine, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe. Auparavant, elle s’était indignée de la réaction américaine à cet incident.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a appelé le Département d'État américain à insister sur la libération des journalistes de l'agence russe RIA Novosti Ukraine.

    «Je m'adresse à mes collègues du Département d'État: il ne faut pas faire des ronds de jambe aux autorités ukrainiennes, mais il faut leur demander strictement, comme vous savez sermonner les autres, de libérer immédiatement ces représentants de la presse», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

    Auparavant, Heather Nauert, porte-parole de la diplomatie américaine, avait déclaré que Washington avait pris cet incident «très au sérieux», en précisant que de telles mesures devaient être prises en conformité avec la loi.

    En réponse, Maria Zakharova a promis de réagir aussi impassiblement si un journaliste étranger était arrêté en Russie.

    Le 15 mai, plusieurs agents du service de sécurité ukrainien ont fait irruption dans les locaux abritant l'agence de presse russe RIA Novosti Ukraine à Kiev. L'intervention du SBU est survenue quelques heures après l'arrestation de Kirill Vychinski, le chef du site RIA Novosti Ukraine, qui a la double nationalité russe et ukrainienne. Il est accusé de trahison.

    Les réseaux sociaux ont condamné cette violation des droits des journalistes avec le hashtag #TruthNotTreason.

    Par le passé, Kiev a à plusieurs reprises pris des mesures de rétorsion à l'égard de journalistes russes, les expulsant du pays en raison de reportages qui n'étaient pas à son goût.

    Moscou a systématiquement condamné ces expulsions en dénonçant la «discrimination à l'égard des médias russes».

    Lire aussi:

    Le rédacteur en chef de RIA Novosti Ukraine placé en détention provisoire pour deux mois
    Journaliste Vychinski sur son arrestation par Kiev: «tout a été planifié à l’avance»
    Moscou appelle l’Occident à réagir à l’arrestation de Kirill Vychinski à Kiev
    Tags:
    interpellation, journalisme, TruthNotTreason, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Kirill Vychinski, Maria Zakharova, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik