Ecoutez Radio Sputnik
    La Douma

    Sanctions antirusses: Moscou se rapproche de l’introduction de mesures de riposte

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    Russie
    URL courte
    3350

    Les députés russes ont voté le projet modifié de la loi sur les mesures de riposte aux sanctions antirusses occidentales. Bien que la nouvelle rédaction prévoie moins de restrictions, le Président conserverait le droit d’introduire des mesures supplémentaires afin de «réagir rapidement à l’évolution de la situation».

    La Douma d'État (chambre basse du parlement russe) a voté en deuxième lecture le projet de la loi sur les mesures de riposte russes aux sanctions occidentales.

    Une disposition selon laquelle presque toutes les entreprises et les banques russes auraient pu être soumises aux mesures restrictives a été exclue de ce document. Le projet initial visait à limiter les possibilités des sociétés dans lesquelles la participation des étrangers est au moins de 25% de participer aux acquisitions publiques et à la privatisation. Il aurait donné au gouvernement la possibilité d'introduire 16 types de restrictions à l'encontre des pays qui ont adopté des sanctions antirusses, des organisations et des entreprises sous leur juridiction ainsi que de leurs citoyens et responsables. Dans la nouvelle rédaction de la loi il n'y en a que six.

    Ce document permet également d'adopter d'autres mesures sur décision du Président afin de «réagir rapidement à l'évolution de la situation».

    La troisième lecture, qui constitue l'adoption finale des lois, est prévue pour le 22 mai.

    Le projet de loi sur les mesures de riposte à la politique antirusse menée par l'Occident a été soumis le 13 avril à la Douma d'État par les chefs des groupes parlementaires et Viatcheslav Volodine, président de la Chambre basse du parlement russe.

    Le 6 avril, les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions contre 38 hommes d'affaires, officiels et sociétés russes. Sur la liste, l'on retrouve entre autres le fournisseur d'armes russe Rosoboronexport, le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev, le président de la Commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, Konstantin Kossatchev et le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie, Nikolaï Patrouchev. Ces restrictions prévoient l'interdiction aux personnes et aux sociétés concernées de conclure des marchés avec des ressortissants américains et le gel de leurs avoirs aux États-Unis.

    Lire aussi:

    Riposte russe aux sanctions US: y aura-t-il des répercussions pour la France?
    Nouvelles sanctions US: la guerre n’est plus froide, elle est gelée
    Moscou réfléchit à une série d'éventuelles mesures suite aux nouvelles sanctions US
    Tags:
    riposte, sanctions antirusses, loi, sanctions, Douma d'État, Viatcheslav Volodine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik