Russie
URL courte
2170
S'abonner

Angela Merkel et Vladimir Poutine, qui doivent se rencontrer ce vendredi à Sotchi, entendent discuter des problèmes internationaux actuels, dont la situation en Syrie et en Ukraine. Une autre question épineuse est la réaction allemande aux dernières déclarations américaines concernant Nord Stream 2.

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a qualifié d'importante la rencontre entre Angela Merkel et Vladimir Poutine qui doit avoir lieu vendredi à Sotchi.

«Premièrement, il s'agit d'une visite assez importante. Après sa réélection et entrée en fonction, Vladimir Poutine rencontre Angela Merkel pour la première fois.

Deuxièmement, chaque rencontre avec le dirigeant d'un pays-leader de l'UE est importante», a-t-il expliqué aux journalistes.

Selon le porte-parole du Kremlin, dans les conditions actuelles, ces négociations peuvent permettre de «régler les montres» sur plusieurs problèmes internationaux, dont la situation en Ukraine et en Syrie.

«Par ailleurs, vous savez que nous réalisons ensemble certains projets internationaux majeurs. Il s'agit en premier lieu de Nord Stream 2. Compte tenu des dernières déclarations de Washington, la situation est assez tendue. Selon Washington, ce projet ne correspond pas aux intérêts des pays européens», a précisé M.Peskov.

Le 15 mai, le porte-parole du Kremlin a annoncé qu'Angela Merkel et Vladimir Poutine n'entendaient pas discuter de la levée des sanctions antirusses lors de leur rencontre.

The Wall Street Journal a fait savoir jeudi que lors du déplacement d'Angela Merkel à Washington en avril, Donald Trump lui avait demandé de renoncer à son soutien au projet Nord Stream 2. En échange, le Président américain aurait proposé à la chancelière allemande d'entamer des négociations sur un nouvel accord commercial transatlantique.

Lire aussi:

Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Pourquoi il est dangereux de boire du café pendant la canicule
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Tags:
conflit syrien, conflit ukrainien, rencontre, Nord Stream 2, Vladimir Poutine, Angela Merkel, Dmitri Peskov, Allemagne, Sotchi, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook