Ecoutez Radio Sputnik
    Missile balistique intercontinental RS-20 Voevoda

    Vers la résurrection du missile russe Satan dans l’espace?

    © Sputnik . Maksim Bogodvid
    Russie
    URL courte
    13680

    La Russie peut renouveler le lancement de missiles balistiques intercontinentaux Voevoda, connus en Occident sous le nom de Satan, pour mettre en orbite des engins spatiaux, a indiqué à Sputnik une source dans l'industrie spatiale russe.

    Les missiles balistiques intercontinentaux Voevoda (RC-20V), connus sous le nom de Satan dans la classification de l'Otan, peuvent être de nouveau utilisés pour lancer des engins spatiaux, relançant ainsi le projet Dniepr, mais sans la participation de l'Ukraine, a indiqué à Sputnik une source dans l'industrie spatiale russe.

    Selon elle, il s'agit de moderniser la version RS-20V pour les lancements spatiaux, et non RS-20B, qui était auparavant utilisée pour le projet Dniepr. Dans le même temps, le projet ne prévoit pas l'implication de la partie ukrainienne, qui est responsable du système de contrôle des missiles.

    Selon les données accessibles au public, en 2017, l'armée russe avait 46 missiles RS-20V et 11 RS-20F en service.

    La retraite des missiles Satan a auparavant été annoncée au sein de l'armée russe. Iouri Borissov, vice-ministre russe de la Défense, a indiqué que ce missile serait prochainement remplacé par le Sarmat.

    Le complexe Voevoda, également appelé Satan en Occident, est équipé d'un missile lourd RS-20V. À ce jour, le RS-20V reste le plus puissant de tous les missiles balistiques intercontinentaux russes. Les travaux sur le projet Sarmat ont quant à eux débuté en 2011. Il est prévu de rééquiper sept détachements des Forces des fusées stratégiques russes avec ces missiles.

    Tags:
    orbite, missiles balistiques, RS-28 Sarmat (missile lourd), Voevoda (missile lourd), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik