Russie
URL courte
1260
S'abonner

Le groupe naval russe en Méditerranée a été complété par un navire anti-sabotage qui avait effectué un trajet depuis la mer Noire, selon le service de presse de la Flotte de la mer Noire.

Le navire anti-sabotage russe du projet 21980 Gratchonok a été déployé en Méditerranée, a annoncé le porte-parole de la Flotte de la mer Noire, Viatcheslav Troukhatchev.

«Un navire anti-sabotage de la Flotte de la mer Noire a rejoint le groupe permanent de la Marine russe en Méditerranée», a déclaré le porte-parole aux journalistes.

Il a expliqué qu'en Méditerranée, le Gratchonok assurerait la protection des navires stationnés sur des rades non défendues et la sécurité des bases de la marine russe.

Le Gratchonok est destiné à lutter contre les groupes de sabotage sous-marins et à assurer les missions des plongeurs.

Il est doté de moyens modernes de lutte électronique, à savoir les sonars Kalmar et Anapa et le radar naval MR-231. Cela lui permet de détecter des cibles sous-marines à une distance de 500 m et les navires de surface à une distance de 16 miles.

Le Gratchonok est armé d'un système de missiles sol-air Igla, d'une mitrailleuse de 14,5 mm et de lance-grenades DP-64 et DP-65.

Long de 31 m, il déplace 138 tonnes et a une autonomie de 200 miles. Sa vitesse maximale est de 23 nœuds. L'équipage du Gratchonok est composé de 8 personnes.

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Tags:
mer Noire, Méditerranée, Viatcheslav Troukhatchev, Flotte russe de la mer Noire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook