Russie
URL courte
10401
S'abonner

Dans la région de Kaliningrad (ouest de la Russie), un individu en état d’ébriété qui a tenté d’agresser les religieuses d’un couvent a reçu une riposte inattendue de la part de ces femmes d’Église.

Un habitant de la région de Kaliningrad qui était en état d'ivresse a attaqué des religieuses et un policier, a annoncé le Comité d'enquête sur la messagerie TamTam.

Les faits sont survenus le 23 mai dernier sur le territoire du couvent féminin de Sainte-Élisabeth, dans le village de Priozerié. A moitié nu, l'homme a d'abord attaqué des religieuses, lesquelles ont essayé de le maîtriser par leurs propres moyens. Un gardien et un policier sont ensuite venus à leur secours. L'agresseur a jeté un tableau sur le policier et lui a asséné un coup de pied.

Une fois maîtrisé, l'homme a été mis en garde à vue et une enquête a été ouverte à son encontre pour rébellion.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Tags:
riposte, agression, Comité d'enquête de Russie, Kaliningrad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook