Ecoutez Radio Sputnik
    Le Begalet Triton

    Le rêve de tout voyageur réalisé en Russie: rouler, voler et naviguer sans escale

    © Sputnik . Evgeni Biatov
    Russie
    URL courte
    1160

    Un inventeur russe a créé un moyen de transport universel capable de voler, de rouler et de naviguer. L'auteur du projet, Alexandre Begak, a évoqué pour Sputnik la mise au point du Begalet HYPE en précisant qu'il l'avait mis au point pour relever le défi d'un blogueur.

    Le Begalet HYPE est un moyen de transport universel capable de voler, de rouler et de naviguer. L'auteur du projet, Alexandre Begak, qui est directeur général de l'entreprise Technologies aéronautiques et aérospatiales, a parlé à Sputnik de sa création.

    L'engin, dont l'élaboration du projet et la construction n'ont pris qu'un mois, est unique au monde, a-t-il raconté. Il faut dire qu'Alexandre Begak n'est pas un novice dans le monde de l'invention et qu'il a déjà présenté des constructions originales au salon de l'aéronautique MAKS et au salon Armiya.

    «Un blogueur m'a lancé sur les réseaux sociaux un défi que j'ai relevé, construire en un mois un moyen de transport unique au monde capable de rouler, naviguer et voler et le présenter au cours d'une expédition depuis le sud de la Russie jusqu'à Moscou. Les travaux de fabrication sont finis, j'entame les essais», a-t-il indiqué.

    Alexandre Begak a fait remarquer que la mise au point de l'appareil n'était pas un secret et qu'il publiait des comptes rendus journaliers sur Facebook et Instagram.

    «Voici les principales caractéristiques de l'appareil. Autonomie du moteur électrique avec une batterie pleine: 300 km, vol sans escale de 450 km à une vitesse de 70 km/h en cas de météo favorable, vitesse maximale de 120 km/h sur terre et de 30 km/h sur l'eau. La distance de décollage et d'atterrissage ne dépasse pas 50 m et le vol est effectué grâce à une hélice à quatre pales», a précisé Alexandre Begak.

    Il a ajouté que l'appareil vide ne pesait que 114 kilos et que le poids au décollage était de 320 kilos maximum.

    «Cet engin pourrait être utile pour le ministère de la Défense, les forces spéciales, le ministère des Situations d'urgence dans l'organisation des secours, ainsi que dans le domaine de la surveillance d'un secteur et celui des sports et des loisirs actifs», a-t-il encore noté.

    En 2000, Alexandre Begak a représenté la Russie au sein de la première expédition internationale en Antarctique et a effectué un saut en parachute sur le pôle Sud.

    Lire aussi:

    La Russie teste un drone de sauvetage lourd
    L’appareil amphibie volant russe Begalet Triton parmi les vedettes du salon MAKS 2017
    Entre automobile et avion: les voitures volantes qui changeront le monde (vidéos)
    Tags:
    transports, construction, Instagram, Inc, Facebook, Inc, Sputnik, Alexandre Begak, Moscou, Pôle Sud, Antarctique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik