Ecoutez Radio Sputnik
    passeport russe

    Des familles entières de pionniers blancs d’Afrique du Sud veulent s’installer en Russie

    © Sputnik .
    Russie
    URL courte
    31656

    Des dizaines de familles de Boers, les pionniers blancs d’Afrique du Sud, envisagent de s’installer dans le sud de la Russie qu’ils considèrent comme «le seul pays qui a de l’avenir», a communiqué à Sputnik l’assistant du commissaire aux droits de l’Homme du kraï de Stavropol, Vladimir Poluboïarenko.

    Le sud de la Russie attire des familles de Boers, les pionniers blancs d'Afrique du Sud, qui souhaitent s'y installer, a annoncé à Sputnik l'assistant du commissaire aux droits de l'Homme du kraï de Stavropol, Vladimir Poluboïarenko.

    «Les premières 30-50 familles pourraient déjà être dans le kraï de Stavropol dans quelques mois. Celles qui n'envisagent pas encore de déménager sont prêtes à investir dans l'économie de la région», a-t-il souligné.

    Selon M.Poluboïarenko, les Boers ont vu les informations selon lesquelles le kraï de Stavropol a reçu une famille de migrants allemands et ils ont décidé de déposer une demande.

    «Nous avons été en correspondance pendant un an. L'Afrique du Sud créé des conditions insupportables pour les Boers. Les près de 15.000 Boers qui ont recueilli des signatures sont ceux qui ont décidé de vivre en Russie», a-t-il également précisé.

    D'après les Boers, la Russie est «le seul pays qui a de l'avenir et qui a gardé les valeurs de la vie familiale, les principes de l'éthique chrétienne et de la morale», a rapporté M.Poluboïarenko.

    «Le sud de la Russie leur convient. 3.000 personnes se sont adressées à l'Australie, à la Nouvelle-Zélande et à d'autres pays. Selon les dernières informations, la Hongrie s'est prononcée en faveur de l'initiative de recevoir des Boers».

    Dans le même temps, M.Poluboïarenko a tenu à préciser que la visite des Boers était non-formelle et visait plutôt à découvrir la région.

    «Ils disent qu'ils n'ont besoin ni d'argent, ni d'aides financières. Ils ont besoin que la Russie les accepte avec le droit de résider temporairement sur le sol russe, d'obtenir la nationalité de façon légale et de louer un terrain. Selon eux, chaque famille apportera au moins 500.000 de dollars pour s'installer dans son nouvel endroit. Ils disent qu'ils sont riches et qu'ils ont de l'argent. De plus, il y a des listes car il n'y a que des familles complètes qui vont déménager: aucune femme seule et aucun homme célibataire n'est concerné», a-t-il conclu.

    Les Boers sont les pionniers blancs d'Afrique du Sud, pour la plupart originaires des régions néerlandophones d'Europe, tant des provinces indépendantes du nord, alors appelées Provinces-Unies (actuels Pays-Bas), que des provinces du sud sous domination espagnole, dénommées Pays-Bas méridionaux (actuelle Belgique), mais venant aussi d'Allemagne et de France.

    Lire aussi:

    Le sud de la Russie prêt à accueillir jusqu'à 50 familles d'exploitants agricoles boers
    Des Boers en Russie? «On a besoin de tels gens à titre d’exemple!»
    «Question de vie ou de mort» ou pourquoi 15.000 fermiers sud-africains émigrent en Russie
    Tags:
    accueil, migrants, économie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik