Russie
URL courte
9597
S'abonner

Doté de l'intelligence artificielle, le chasseur de sixième génération sera capable de mener une guerre électronique et de fonctionner sans pilote, tandis que la furtivité et la super-manœuvrabilité cèderont leurs places, a indiqué un député russe.

Le chasseur de la génération suivante, la sixième, disposera de l'intelligence artificielle et pourra fonctionner sans pilote, a déclaré aux médias Vladimir Gouteniov, président de la commission de la Douma (chambre basse du parlement russe) pour les garanties juridiques au développement des entreprises du secteur militaro-industriel de Russie.

«L'un des grands axes du développement sera une application progressive de l'intelligence artificielle. Non pas d'éléments de celle-ci, mais d'un système intégral qui permettra aux avions de génération 6+ et 6++ de fonctionner en régime entièrement autonome et de mener une guerre électronique, de préférence sans pilote», a-t-il fait remarquer.

Dans ce dernier domaine, il faut s'attendre vraisemblablement à une véritable percée, a-t-il ajouté.

«Je suis certain que nous serons témoins de nouvelles solutions technologiques qui accroîtront l'efficacité des systèmes de guerre électronique non pas de 10%, mais de plusieurs fois», a-t-il affirmé.

Toujours selon Vladimir Gouteniov, la furtivité jouera un rôle toujours moindre en raison de l'élargissement du diapason de scannage de l'espace aérien, la super-manœuvrabilité cèdera ses positions et l'accroissement de la vitesse de croisière ne revêtira plus une importance de principe.

«L'implantation des technologies additives et des matériaux composites permettra de rendre l'avion plus efficace grâce à une plus grande facilité d'entretien et de nouvelles modernisations», a encore souligné Vladimir Gouteniov.

Il n'existe pas de chasseurs de sixième génération à l'heure actuelle. Parmi les avions de cinquième génération, seulement trois sont venus doter les forces armées: les américains F-22 Raptor (2005) et F-35A/B (2015), ainsi que le chinois J-20 (2017). L'américain F-35C, le russe Su-57, le chinois J-31 et le japonais X-2 (ATD-X) ne sont qu'à l'étape des essais en vol.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Tags:
modernisation, intelligence artificielle, efficacité, guerre électronique, avions furtifs, essais en vol, génération, chasseur, J-31, Su-57 (T-50, PAK-FA), Chengdu J-20, F-35 Lightning II, F-22 Raptor, Vladimir Goutenev, Japon, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik