Ecoutez Radio Sputnik
    Steven Seagal

    Le rôle de Steven Seagal au sein de la diplomatie russe dévoilé

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    4162

    Steven Seagal sera chargé du développement des relations russo-américaines dans plusieurs domaines, dont la culture, l’art, l’éducation et le sport. L’acteur a déclaré prendre «cet honneur au sérieux».

    En tant qu'envoyé spécial russe, le célèbre acteur Steven Seagal sera chargé des projets dans les domaines de la culture, de l'art, de la science, de l'éducation et du sport, informe le Département de l'information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères.

    «Par ailleurs, l'envoyé spécial va soutenir les efforts visant à la préservation aux États-Unis des monuments liés à la Russie, l'étude et la popularisation de l'héritage de l'Amérique russe et d'autres pages de notre histoire commune qui suscitent un grand intérêt des citoyens des deux pays», lit-on dans le communiqué du ministère russe.

    Il a également exprimé sa reconnaissance à M. Seagal pour sa volonté d'utiliser son expérience et son autorité afin de développer les liens sociaux et culturels entre la Russie et les États-Unis et de contribuer à une «ambiance plus positive dans les relations bilatérales».

    Dimanche l'acteur américain a fait part de son attitude envers cette nomination.

    «Je suis très touché et honoré d'avoir été nommé envoyé spécial du ministère russe des Affaires étrangères en charge des liens humanitaires. J'espère que nous pouvons aspirer à la paix, à l'harmonie et à l'obtention de résultats positifs pour la planète. Je prends cet honneur au sérieux».

    ​Le 4 août, la diplomatie russe a annoncé la nomination de Steven Seagal, qui a été naturalisé russe en novembre 2016 au poste d'envoyé spécial en charge de certains aspects des relations culturelles russo-américaines.

    Lire aussi:

    Ce que Steven Seagal pense de sa nomination au ministère russe des Affaires étrangères
    Vous avez dit Bitcoiin? Ce n’est pas une faute de frappe, Steven Seagal l’a bien compris
    Steven Seagal toujours accro à Sakhaline
    Tags:
    diplomates, ministère russe des Affaires étrangères, Steven Seagal, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik