Russie
URL courte
132711
S'abonner

Très en vogue aujourd’hui, ces jeunes bloggeuses russes comptent des millions d’admirateurs qui apprécient leur talent, leur étonnante beauté et leur sensualité.

Nastya Ivleeva, Maria Way ou encore Mary Senn… Inconnues il y a encore quelques années, elles sont rapidement devenues les bloggeuses les plus suivies en Russie. D'autant plus que leur beauté ne laisse personne indifférent.

Nastya Ivleeva

Cette jeune femme mène une vie assez intense. Elle a déjà 8,5 millions d'abonnés sur son Instagram, elle a son propre chaîne Youtube et anime une émission très populaire sur les voyages sur la chaîne russe Pyatnitsa (Vendredi).

KateClapp

Avec environ 6,8 millions d'abonnés sur Instagram, cette bloggeuse est considérée comme une des reines du Net russe. Sur sa chaîne Youtube, cette jeune femme donne régulièrement des conseils de beauté très appréciés par les jeunes femmes russes.

Maria Way

D'après Maria, la beauté est l'arme la plus puissante des femmes. Sur sa chaîne Youtube, elle raconte à ses nombreuses admiratrices comment elles pourraient s'ouvrir toutes les portes grâce à leur physique. Le plus important, selon elle, est de se maquiller correctement.

Mary Senn

Dans ses vidéos sur Youtube, cette jeune bloggeuse, chanteuse et actrice de 25 ans parle de sa vie privée, de mode et de beauté. Elle filme et diffuse également des sketchs humoristiques.

Sascha Spilberg

L'actrice, chanteuse et mannequin de seulement 20 ans, Sascha figure dans le top-10 des bloggeuses établi par Youtube et Tubular Influencer Score. Sa chaîne Youtube intitulée Sasha Spilberg compte environ 6 millions d'abonnés.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Coronavirus: l'épidémie «s'accélère», la situation est «grave», selon Xi Jinping
La consommation de cette huile pourrait modifier génétiquement votre cerveau
Tags:
beauté, youtubeur, Internet, chanteuse, blogueurs, YouTube, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik